URSS, 1941-1945 : LE CRAYON DEVIENT UNE ARME

L'affiche La mère-Patrie t'appelle!

1941-1945: quand le crayon devient une arme

© Sputnik. Vyacheslav Rounov
Russie
URL courte
11056241

Petite histoire méconnue des affiches créées aux premiers jours de la guerre par les dessinateurs soviétiques.

parade militaire
© Sputnik. Grigory Sysoev
 
A l'occasion de la Victoire remportée le 9 mai 1945 sur l'Allemagne nazie, il est important de se rappeler certains événements qui ont marqué le début de la Grande guerre patriotique de 1941-1945, s'agissant des affiches créées par les dessinateurs soviétiques, a déclaré la PDG du Musée de l'histoire contemporaine de la Russie, Irina Velikanova dans une interview exclusive accordée à l'agence Sputinik.

 

"Je voudrais vous faire part d'une histoire qui, à première vue, ne paraît pas très importante sur le fond des événements majeurs de la guerre. Il s'agit des affiches créées les premiers jours de la guerre. Certaines d'entre elles ont un rapport direct avec l'histoire de notre musée (le Musée d'Etat de la révolution, à l'époque, ndlr)", a indiqué la responasble..

Les premières affiches

Alors, nous sommes le 22 juin 1941, il est 12h15. Les employés du musée retiennent leur souffle en écoutant le ministre des Affaires étrangères Viatcheslav Molotov s'adresser aux "citoyens et citoyennes de l'Union Soviétique".

Voici des souvenirs du peintre Nikolaï Obrinba. Etudiant de l'Institut des beaux-arts de Moscou, il faisait un stage au Musée de la révolution.

"Le 22 juin fut pour moi la journée la plus contrastante et la plus mémorable. J'ai téléphoné à mes copains pour les convoquer au Musée de la révolution afin de se mettre au travail. Au Musée, on nous a chargés de mettre au point des affiches sur le thème "Tout le monde doit aller au front!", +T'es-tu inscrit comme volontaire?+".

 

Une affiche de Kukryniksy Pas de pitié pour l'ennemi!'
© Sputnik.
 
Une affiche de Kukryniksy "Pas de pitié pour l'ennemi!'

Peu après, Nikolaï Obrinba est parti au front, est devenu prisonnier, s'est ensuite sauvé et a combattu au sein d'un détachement de partisans.

Boris Efimov  nouvel ordre
© Sputnik.
 
Boris Efimov " nouvel ordre "

Déjà, le 24 juin, une affiche appartenant au crayon des célèbres caricaturistes Kukryniksy (acronyme de trois dessinateurs: Kouprianov, Krylov et Sokolov) annonçant "Pas de pitié pour l'ennemi!" faisait son apparition sur les murs des édifices. Les symboles et les images de cette affiche étaient bien connus de tous les Soviétiques: Un preux soldat soviétique perce à la baïonnette le mal personnifié, Hitler.

 

 

Une affiche de Kukryniksy Pas de pitié pour l'ennemi!'
© Sputnik.
 
Une affiche de Kukryniksy "Pas de pitié pour l'ennemi!'

Le 3 juillet 1941, le peintre Irakli Toïdze publie son affiche "La mère-Patrie t'appelle!" devenue par la suite l'affiche principale de la Grande Guerre patriotique.

 affiche La mère-Patrie t'appelle!
© Sputnik. Vyacheslav Rounov
 
affiche "La mère-Patrie t'appelle!"

Caricatures d'actualités

Le 27 juin 1941, les Moscovites qui passaient près de l'agence TASS, ont aperçu des affiches collées sur les murs de l'édifice arborant des caricatures de l'agresseur nazi. Elles étaient accompagnées d'informations en provenance du front.

l'agence TASS
© Sputnik. Vladimir Ivanov
 
l'agence TASS

Ces affiches fabriquées toutes les 3-4 heures par les artistes de Kukryniksy et par Boris Efimov, Piotr Choumikhine, Piotr Sokolov-Saklia, étaient collées partout et, ce qui était très important, envoyées au front.

Une affiche de Kukryniksy Napoléon a été vaincu. La même chose arrivera avec Hitler arrogant»
© Sputnik. Yury Ivanov
 
Une affiche de Kukryniksy "Napoléon a été vaincu. La même chose arrivera avec Hitler arrogant»
 

https://fr.sputniknews.com/russie/201605091024840632-victoire-affiches-histoire/


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau