Les dernières statistiques montraient que les cas de grippe avaient tendance à stagner, mais depuis quelques jours, elle est revenue en force sur le sol français. La vigilance est donc de mise pour cette 10e semaine de l’année. « Depuis 15 jours-trois semaines, nous constatons une recrudescence marquée du nombre de cas de grippe dans toutes

 
Deuxième vague d'épidémie de grippe en France
Deuxième vague d'épidémie de grippe en France
 

Les dernières statistiques montraient que les cas de avaient tendance à stagner, mais depuis quelques jours, elle est revenue en force sur le sol français. La vigilance est donc de mise pour cette 10e semaine de l’année.

« Depuis 15 jours-trois semaines, nous constatons une recrudescence marquée du nombre de cas de grippe dans toutes les régions françaises, comme si une seconde épidémie s’installait », relève SOS Médecins dans un communiqué de presse.

Le réseau précise que si lors de la première phase de l’épidémie, le profil des patients atteints était « plutôt classique, avec peu de complications respiratoires », le nombre d’enfants de moins de 10 ans touchés « est nettement plus important que d’habitude » depuis le début de la seconde phase.

« Les symptômes cliniques sont marqués par des fièvres très élevées, de nombreux malaises vagaux et une durée des symptômes qui s’étale souvent pendant huit jours » ajoute SOS Médecins, précisant que « les signes respiratoires et les complications bactériennes sont aussi souvent présents ».

C’est le retour de la grippe qui semble être plus virulente

L’épisode grippal a été assez tardif à cause de la météo qui a joué les prolongations. L’épidémie a donc été intense puisque ce sont tout de même plus d’un million de cas qui ont été référencés depuis le début de l’année. La grippe reste une maladie bénigne qui demande du repos sauf pour les personnes sensibles et à risque qui nécessitent une précaution supplémentaire. Depuis quelques jours, les statistiques montraient que les consultations pour les états grippaux marquaient le pas, mais finalement, la courbe aurait tendance à repartir à la hausse.

La grippe touche surtout les enfants de moins de 10 ans

 

Il faut noter que les vacances scolaires ont également participé à la stagnation de la grippe en France, mais depuis près de 15 jours, c’est une recrudescence assez marquée qui a été référencée dans plusieurs régions de France. C’est dans un communiqué de presse que SOS Médecins a partagé cette constatation en précisant qu’il s’agissait d’une seconde épidémie. Par contre, une particularité est visible depuis le retour des vacances, car les enfants de moins de 10 ans sont beaucoup plus touchés par la maladie.

Le seuil épidémique a été grandement dépassé en France

En ce qui concerne les zones les plus touchées, la grippe est surtout répertoriée dans le nord de la France et dans le sud-est du pays. Le seuil épidémique a été largement dépassé, car selon les statistiques du réseau Sentinelles, il est fixé à 140 cas pour 100 000 habitants. Or, le nombre de cas est en moyenne de 371 pour 100 000 personnes. Par conséquent, il est deux fois supérieur et cette seconde épidémie semble être plus virulente. Les malades se plaignent d’une fièvre plus forte et la durée des symptômes est plus longue puisqu’elle s’articule autour de huit jours. La vigilance est donc de rigueur pour les personnes âgées et les enfants qui sont des cibles fragiles.

L’Institut de recherche pour la valorisation des données de santé (Irsan), qui se base sur des données fournies en temps réel par SOS Médecins, évalue pour sa part, à partir de critères plus larges, le nombre de gens touchés par la grippe à 2,1 millions de personnes touchées à la date du 14 mars.

https://www.lesnewseco.fr/sante/lepidemie-de-grippe-de-retour-france-12439.html