FRANCE : TOUS LES SYNDICATS DES HOPITAUX APPELLENT A LA GREVE LE 21 MAI

Grève des hôpitaux

Grève des hôpitaux : Tous les syndicats appellent à la grève le 21 mai

 

Trois syndicats de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) ont lancé jeudi un appel à la grève pour le 21 mai, qui sera une journée de mobilisation contre le plan stratégique de l’établissement et la future réforme du temps de travail.

A l’issue d’une assemblée de délégués, l’intersyndicale CGT-SUD-FO (trois des quatre syndicats représentatifs) a appelé à une journée d’action, dont les modalités ne sont pas encore fixées (rassemblement ou manifestation) pour dénoncer la politique actuelle de l’AP-HP sur la question des contractuels et des tarifs des crèches notamment.

La CFDT vient de rejoindre l’intersyndicale CGT-SUD-FO qui convie à la mobilisation les 75.000 agents de l’AP-HP concernés par la nouvelle organisation du temps de travail voulue par la direction.  Le directeur général de l’AP-HP, Martin Hirsch, a lancé mercredi un cycle de réunions pour établir un état des lieux, avant l’ouverture de négociations le 28 mai, selon un calendrier indicatif.

Une nouvelle réunion a eu lieu jeudi, mais « elle a tourné court », selon Didier Choplet, représentant CFDT.

M. Hirsch « ne fait que de la langue de bois. On est donc parti sur quelque chose de dur », et la CFDT « quitte la première phase d’étude », espérant avec la grève« accélérer le fait qu’il y ait réellement des négociations ».

Les trois autres syndicats représentatifs, CGT, FO et SUD, sont sur la même ligne. La CGT dénonce le « chantage à l’emploi » de M. Hirsch: supprimer plus de 4.000 postes ou réduire, voire supprimer, les RTT.

« Dans ce rapport de force-là, il est hors de question de négocier », qui plus est « un droit social à la baisse » et sous « les injonctions ministérielles », commente Olivier Cammas (CGT). Les décisions de FO sur sa participation aux négociations « seront prises au fur et à mesure », en fonction de la remise ou non d’orientations précises sur les services et personnels concernés par des changements d’horaires, selon Gilles Damez.

L’intersyndicale CFE-CGC, CFTC, SMPS et UNSA étant aussi mobilisée le 21 mai, c’est donc l’ensemble des syndicats de l’AP-HP qui rejettent le projet d’assouplissement des 35 heures.

« C’est une grosse mobilisation, semblable à celle de 2002 quand on avait arraché le protocole sur le temps de travail plus avantageux que ce qui était prévu au niveau national. Mais en 2002, on était dans la conquête de nouveaux droits. Là on est dans +sauver les meubles+ », commente Thierry Amouroux de la CFE-CGC.

« Nous avons insisté pour que soient écartés de la négociation les acquis sociaux » comme les jours octroyés pour la fête des mères, et qui « n’ont rien à voir avec le protocole de 2002 sur les 35h », mais M. Hirsch « a refusé de dire qu’il n’y toucherait pas », dénonce M. Amouroux.

Une majorité d’hôpitaux a renégocié son protocole sur les 35 heures, pour résorber leurs déficits et sous la contrainte des économies prévues par le gouvernement: 3 milliards d’économies pour les hôpitaux d’ici 2017.

35 heures: objectif d’économies de plus de 4.000 emplois pour les hôpitaux parisiens

L’Assistance publique-Hôpitaux de Paris entend économiser l’équivalent de plus de 4.000 emplois sur quatre ans, via un réaménagement des 35 heures, ont indiqué mardi des syndicats, inquiets de l’impact sur la qualité des soins et des conditions de travail.

L’objectif de la direction est de « réaliser des économies à hauteur de 1.000 postes en équivalents temps plein par an, sur quatre ans », a rapporté Thierry Amouroux (CFE-CGC). Le syndicat a été reçu lundi avec la CFDT et l’Unsa par le directeur général Martin Hirsch.

L’AP-HP compte actuellement 75.000 agents (hors médecins).  De son côté, la direction de l’AP-HP a précisé que sans « cette réforme, le respect de notre trajectoire financière pourrait conduire mécaniquement à la suppression de 4.000 emplois ». « Notre choix est différent et l’objectif de la réforme est au contraire de stabiliser l’emploi au lit du malade », a-t-elle dit à l’AFP. L’AP-HP prévoit un retour à l’équilibre d’ici à 2016.

http://www.lesnewseco.fr/topnews/greve-des-hopitaux-tous-les-syndicats-appellent-a-la-greve-le-21-mai-014558.html


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau