MEDICAMENTS GENERIQUES : UNE ARNAQUE ET BIENTOT UN SCANDALE SANITAIRE

Médicaments génériques : une arnaque et bientôt un scandale sanitaire

 
 

Médicaments génériques : une arnaque et bientôt un scandale sanitaire ?

Les médicaments génériques, une affaire de gros sous organisée au détriment des malades ? C’est ce qu'avance le Dr Sauveur Boukris, dans « Médicaments génériques, la grande arnaque », publié aujourd'hui aux éditions du Moment. Le médecin y dénonce « un véritable scandale sanitaire ».

Ce 11 avril sort Médicaments génériques, la grande arnaque, enquête choc du Dr Sauveur Boukris sur les médicaments génériques. Une mise en lumière d’un « scandale », pour ce médecin enseignant à l’Université Diderot, qui estime que les génériques sont prescrits non pas pour des raisons sanitaires, mais pour des raisons financières. « Disons-le d’emblée », écrit-il, « les médicaments génériques, c’est d’abord et surtout une histoire d’argent avant d’être une histoire de santé. En plus de dix ans, les génériques sont entrés dans les mœurs. Tout est fait pour contraindre les médecins à les prescrire et les pharmaciens à les délivrer ».
 

Les génériques leurrent les malades

 

 

 

Le Dr Sauveur Boukris explique que les médicaments génériques ne sont pas équivalents aux médicaments originaux. Les différences seraient nombreuses : « Affirmer que les génériques sont identiques aux médicaments princeps, c’est leurrer les malades. Non seulement ils sont différents des molécules de référence, mais il existe aussi des variantes entre génériques. » Résultat, les patients seraient les premières victimes. La consommation de génériques sert davantage à renflouer les caisses de la Sécurité sociale qu’à alléger les frais de santé des Français.
 

Les excipients en ligne de mire

Autre scandale pointé du doigt dans l’ouvrage, les « excipients à effet notoire ». Les excipients sont les éléments qui donnent consistance, couleur ou goût à un médicament. Ceux contenus dans les génériques auraient une concentration différente qui peut provoquer des effets secondaires indésirables.

Le Dr Sauveur Boukris avait déjà dénoncé les méfaits de la surmédicalisation dans La Fabrique des malades, paru aux Éditions du Cherche-Midi.

Victoria Houssay

 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

LARAICH
  • 1. LARAICH | 01/11/2016

je suis malade depuis la prise de génériques.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau