PATIENT EN ISOLEMENT AU CHU DE REIMS : QUE SAIT-ON DE LA BACTERIE NDM-1 ?

 

Patient placé en isolement au CHU de Reims : que sait-on de la bactérie NDM-1 ?

Edité par
le 04 août 2015 à 22h39 , mis à jour le 04 août 2015 à 22h51.
Temps de lecture
3min
Une chercheuse devant son microscope
 

Une chercheuse devant son microscope / Crédits : Thinkstock

À lire aussi
Santé Un Français infecté par la bactérie NDM-1 a été placé à l'isolement au CHU de Reims. Pourquoi tant de précautions ? D'où vient cette bactérie qui peut provoquer la mort ? Quelle sont ses particularités ?
 

Originaire d'Asie, la bactérie NDM-1 résiste à tous les antibiotiques. Et c'est cela qui cause autant d'inquiétudes aux autorités sanitaires, qui préfèrent placer à l'isolement tous les porteurs de la bactérie, qui peut provoquer la mort, et qu'aucun traitement ne permet d'éradiquer.

NDM-1 est le diminutif de New Delhi metallo-beta-lactamase. Il s'agit d'une entérobactérie identifiée pour la première fois en Inde en 2009, sur un touriste suédois qui avait été hospitalisé dans le pays. En 2010, des patients résidant au Royaume-Uni sont également infectés. Certains avaient effectué du tourisme médical pour de la chirurgie esthétique en Inde ou au Pakistan. Or, comme le rappelle le site de RTL, le secteur médical indien est critiqué pour son recours excessif aux antibiotiques. Un comportement qui génère la mutation et donc la résistance accrue des bactéries aux traitements.

Une bombe à retardement

La bactérie NDM-1 est considérée par les experts comme une bombe à retardement. "La NDM-1 est un élément de sévérité important" explique l'infectiologue François Bricaire interrogé par RTL. "Le plus souvent, on en est porteur, c'est-à-dire qu'on l'a à l'intérieur de son tube digestif, mais on n'en est pas malade".

Seulement une fois qu'elle se développe, la bactérie peut provoquer de graves atteintes respiratoires ou de graves infections. Le site de RTL rappelle que cela est arrivé au mois de juin dernier à un touriste belge qui revenait du Pakistan.

A LIRE >>Marne : un cas d'infection par la superbactérie NDM-1 détecté

 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau