SOUDAN : EN RECONNAISSANT LES PUTSCHISTES DE LA JUNTE MILITAIRE, LA RUSSIE S'INGERE ET POIGNARDE LE PEUPLE EN LUTTE POUR SES LEGITIMES REVENDICATIONS

 

LE PARTI COMMUNISTE SOUDANAIS CONDAMNE LE PUTSCH MILITAIRE

 Solidarité Internationale PCF AfriqueSoudan Aucun commentaire

12 AVR. 2019

Le Parti communiste soudanais condamne le putsch militaire

Brève, source page Facebook du PCS et Redglobe.de, traduction MlN pour « Solidarité internationale PCF – vivelepcf ». 11 avril 2019

Le Parti communiste soudanais a condamné, jeudi 11 avril 2019, le coup d’Etat perpétré par l’état-major de l’armée. Le Parti, qui est l’une des forces dirigeantes du mouvement de protestation depuis des mois, a appelé à poursuivre les manifestations jusqu’à la satisfaction des revendications populaires. Il s’est élevé contre les consignes de la nouvelle junte militaire qui a établi l’état d’urgence et le couvre-feu de nuit.

Le ministre de la défense, Aouad Mohamed Ahmed Ibn Aouf, a pris la parole, ce 11 avril, pour annoncer qu’un conseil militaire a pris le contrôle du pays. Le président Omar Al-Bachir a été placé en détention.

Le bureau politique du Parti communiste soudanais a déclaré [Facebook] que « cette déclaration correspond à un putsch militaire ». «  Nous nous opposons aux putschs militaires et nous incitons les auteurs de ce coup d’Etat à transférer le pouvoir aux forces de la liberté et du changement. Nous appelons le peuple à poursuivre les manifestations dans toutes les villes du Soudan jusqu’à la satisfaction de ses revendications ».  

De son côté, le syndicat « Sudanese Professional Association » exige que le pouvoir soit remis à un gouvernement de transition civil. Les médias confirment le large rejet populaire du  « Conseil militaire » constitué majoritairement de membres du Parti national du Congrès au pouvoir.  

http://solidarite-internationale-pcf.fr/2019/04/le-parti-communiste-soudanais-condamne-le-putsch-militaire.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

 

Khartoum : Mikhaïl Bogdanov a rencontré le chef du Conseil militaire par intérim

Wed Apr 17, 2019 5:42PM

Des citoyens soudanais portant le drapeau national dans la capitale Khartoum. ©Al-Jazeera

Des citoyens soudanais portant le drapeau national dans la capitale Khartoum. ©Al-Jazeera

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères et émissaire spécial du président Poutine a rencontré ce mercredi à Khartoum le chef du nouveau Conseil militaire du Soudan.

Selon les médias locaux, le vice-ministre russe des Affaires étrangères a déclaré qu’il a eu « une très bonne rencontre » avec le chef du Conseil militaire par intérim du Soudan, Abdelrahman Burhan.

Mikhaïl Bogdanov a ajouté que Moscou développera ses relations avec les nouvelles autorités du Soudan dans tous les domaines.

Hier mardi, Moscou a reconnu officiellement le nouveau Conseil militaire du Soudan.

Le ministre soudanais de la Défense, Awad Muhammad Ahmad Ibn Auf, avait annoncé le 11 avril que le président Omar el-Béchir avait été placé en lieu sûr et qu’un Conseil militaire de transition avait été créé pour gouverner le pays pendant les deux prochaines années.

Soudan: la Russie reste

Soudan : la Russie reste

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères a annoncé que Moscou avait reconnu le conseil militaire soudanais.

https://www.presstv.com/DetailFr/2019/04/17/593681/Lenvoy-de-Poutine--Khartoum


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

Tourtaux

Jacques Tourtaux
Au moins 65 soudanais qui manifestaient pour survivre ont été tués par les forces de la répression. La Russie qui s'ingère dans les affaires du Soudan et de son peuple en lutte, reconnait officiellement les militaires putschistes. C'est une honte et tout ça pour bouffer le gâteau soudanais et vendre des armes à n'importe qui pour enrichir les industriels capitalistes russes. Ce que vient de faire Poutine en poignardant ce peuple qui meurt de faim n'a rien à envier au milliardaire président US qui reconnait israélien le Golan syrien tout comme il a reconnu le traître vénézuélien Guaido.

Amar Djellabi
?????? Poutine pousse le mauvais pion.

Jacques Tourtaux
Oui Amar et ce n'est pas la première fois. Poutine roule pour le capitalisme russe dont il est le VRP n°1 du pays. Il ne faut pas s'attendre à ce qu'il fasse une politique en faveur des humbles de son pays puisqu'il est à la tête d'un Etat capitaliste.
En Russie, sa politique est uniquement en faveur des riches et rien pour le peuple qui s'enfonce dans la misère alors que la corruption et reine. Plus de 60% des russes regrettent l'époque de l'ex-URSS où le chômage n'existait pas et ou chacun-e avait un toit alors que maintenant les SDF sont légion et la misère frappe durement le peuple que Poutine vient de frapper en attaquant les retraites comme l'a fait Macron avec le peuple de France.
En politique étrangère, il fait des alliances contre nature telle celle avec le très dangereux caméléon turc Erdogan à qui il vend des armes russes dernier cri et il protège le régime israélien dont il vient de favoriser la réélection du tueur nazi Netanyahu.

Amar Djellabi
Plus je m informe, plus je suis circonspect.
Je me demande si une issue existe!
Je ne commente plus mes posts, je laisse le lecteur devant le fait , il en tire ses propres conclusions.....

Jacques Tourtaux
Pour le problème soudanais, il s'agit d'un peuple qui se bat pour survivre et qui réclame le retrait de la junte militaire putschiste dont nombre de ses chefs sont issus de l'ancien régime du président déchu.

Ajouter un commentaire