SYRIE

SYRIE

LA RUSSIE TROUVE UN ACCORD AVEC LES GROUPES TERRORISTES DITS "MODERES"

Syrie : la Russie trouve un accord avec les groupes armés dits « modérés »

Fri Aug 18, 2017 5:47PM

Faylaq al-Rahman a rejoint le cessez-le-feu dans la Ghouta orientale. ©AFP

Faylaq al-Rahman a rejoint le cessez-le-feu dans la Ghouta orientale. ©AFP

Selon le ministère russe de la Défense, tous les groupes armés présents dans Ghouta orientale de Damas qui se disent « modérés » ont accepté de rejoindre le cessez-le-feu.

Ce vendredi 18 août, le ministère russe de la Défense a fait part de la conclusion d’un nouvel accord avec les groupes armés opposés au gouvernement syrien dans le sud de la Syrie, a rapporté Fars News.

Le ministère russe de la Défense a déclaré dans un communiqué que tous les groupes qui se déclaraient « modérés » avaient accepté de rejoindre le cessez-le-feu, a annoncé la chaîne Al-Mayadeen.

Ce ministère a également affirmé avoir conclu un accord avec Faylaq al-Rahman, un groupe affilié au Front al-Nosra, pour qu’il s’abstienne de tirer des missiles ou des obus de mortier sur les centres diplomatiques dans la ville de Damas, y compris l’ambassade de Russie.

Selon cet accord, Faylaq al-Rahman a rejoint le cessez-le-feu dans la Ghouta orientale.

Un cessez-le-feu est instauré depuis des mois dans les territoires contrôlés par les opposants « modérés »

La chaîne Al-Mayadeen a également interviewé la conseillère de Bachar al-Assad sur la situation en Syrie. Pour Bouthaina Shaaban, la conseillère de Bachar al-Assad, président syrien, la reprise de la Foire internationale à Damas est un signe de la fin de la guerre et marque le début de la reconstruction de ce pays.

« Nous sommes au début de la reconstruction de la Syrie », a ajouté Shaaban

« Avec la reprise de la Foire internationale de Damas, nous avons vaincu nos ennemis, mais cela ne signifie pas que nous avons remporté une victoire complète. Pour y parvenir, il faut beaucoup de sacrifices. La libération d’Alep a été un tournant décisif au niveau de la prise de conscience des Syriens », a-t-elle précisé.  

En allusion aux déclarations de l’émissaire des Nations unies pour la Syrie, Staffan de Mistura, qui avait dit qu’on serait témoin en septembre prochain du début d’évolutions particulières en ce qui concerne la crise syrienne, Shaaban s’est exprimée en ces termes : « Ces évolutions ont déjà pratiquement eu lieu. Depuis la libération d’Alep, l’armée syrienne et ses alliés ont imposé ces évolutions. »

http://www.presstv.com/DetailFr/2017/08/18/532168/Bouthaina-Shaaban-exposition-internationale-Bouthaina-Shaaban-Faylaq-alRahmane-Ghouta-oriental


 

LA SYRIE EXIGE LA DISSOLUTION DE LA CRIMINELLE COALITION US

Fri Aug 18, 2017 1:17PM

La coalition US a tué de nombreux civils à Deir ez-Zor, le premier août 2017. ©Sputnik

La coalition US a tué de nombreux civils à Deir ez-Zor, le premier août 2017. ©Sputnik

L’ambassadeur syrien auprès de l’ONU a appelé à la dissolution de la coalition américaine.

L’ambassadeur de Syrie à l’ONU, Bachar al-Jaafari, a souligné que la coalition américaine prétendant combattre Daech devait être dissolue.  

L’ambassadeur de Syrie à l’ONU, Bachar al-Jaafari. ©AFP

Selon la chaîne Al-Alam, dans un message adressé au secrétaire général des Nations unies et au Conseil de sécurité, l’ambassadeur de Damas auprès de l’ONU, Bachar al-Jaafari, a exhorté les pays membres de la coalition US à se distancier des crimes commis par cette dernière en leur nom, sans manquer d’appeler à la nécessité de sa dissolution.

Dans ladite lettre, les forces de la coalition américaine ont été accusées d’avoir tué des civils innocents, détruit des hôpitaux, des écoles et des infrastructures en Syrie et perturbé l’opération antiterroriste d’autres groupes opérant en Syrie.

Bachar al-Jaafari a fait allusion, dans cette lettre, à l’attaque du premier août 2017 de la coalition américaine à Deir ez-Zor, dans laquelle plus de 60 civils, pour la plupart des femmes et des enfants, ont été tués.

« Les actions de la coalition US en Syrie s’effectuent sans l’aval du Conseil de sécurité, auxquelles s’oppose également le président syrien Bachar al-Assad », a écrit l’ambassadeur de Syrie à l’ONU.

http://www.presstv.com/DetailFr/2017/08/18/532136/Syrie-ONU-coalition-US-Damas-Bachar-al-Jaafari


 

EN UNE SEMAINE, L'ARMEE DE L'AIR RUSSE A DETRUIT 730 CIBLES TERRORISTES DE DAECH EN SYRIE

Syrie : 730 cibles de Daech détruites la semaine passée par les forces russes

Fri Aug 18, 2017 3:47PM

Chasseurs MiG-29 russes. (Photo d’archives)

Chasseurs MiG-29 russes. (Photo d’archives)

Il est dit dans un communiqué du ministère russe de la Défense que les forces aériennes de la Fédération de Russie ont détruit au cours de la semaine passée 730 cibles de Daech.

Selon le journal Izvestia citant le communiqué du ministère russe, durant cette semaine, seuls 290 vols de chasseurs ont été effectués. Par ailleurs, plus de 120 positions de l’ennemi ont également été ciblées avec succès par des drones de l’armée russe.

Le journal Izvestia a rapporté aussi que le 13 août, l’armée syrienne, appuyée par les forces aériennes russes, a récupéré la ville d’al-Soukhna, située dans la province de Homs, qui était sous le siège des terroristes depuis un certain temps déjà. La libération d’al-Soukhna facilite l’accès des forces gouvernementales syriennes à Deir ez-Zor, qui est quant à elle occupée depuis 2014 par les daechistes.

Par ailleurs, un convoi de terroristes, qui étaient sur le point d’entrer à Deir ez-Zor, vient d’être pris pour cible par des chasseurs de l’armée russe.

Selon le compte Twitter de Russia Today, le ministère russe a fait part aussi de l’encerclement par l’armée syrienne d’un grand rassemblement de daechistes dans le Rif de Hama.

http://www.presstv.com/DetailFr/2017/08/18/532135/730-cibles-de-Daech-dtruites-en-1-semaine


 

PROVINCE DE HAMA : L'ARMEE SYRIENNE COUPE LA VOIE D'APPROVISIONNEMENT DE DAECH

Syrie : l’armée coupe la voie d’approvisionnement de Daech dans la province de Hama

 Depuis 1 heure  18 août 2017

carte_1

 Moyent-Orient - Syrie

 

 

Rédaction du site

L’armée syrienne a isolé la milice wahhabite terroriste Daech dans une poche dans la province de Hama et l’a coupé de sa dernière voie d’approvisionnement en provenance de Deir Ezzor.

Daech se trouve désormais assiègé dans la région de Akerbate  et il est question d’un vaste mouvement d’évasion dans les rangs de ses miliciens en direction du désert syrien, selon le site médiatique de l’armée syrienne Réseau Media de Guerre Syrien (RMGS).
Ce dernier a indiqué que l’armée contrôle la surface de 13 km dans la province nord-est de Hama.

Selon le ministère russe de la Défense, les unités d’assaut de l’armée syrienne et leurs alliés ont pris le contrôle de plusieurs hauteurs stratégiques dans cette région, avec l’aide de l’aviation russe.

«Afin de fuir l’encerclement aux alentours de la ville d’Akerbat, les djihadistes essaient de rejoindre à bord de voitures, de bus et de véhicules blindés la ville de Deir Ezzor, seule grande tête de pont des terroristes après la libération de la ville irakienne de Mossoul», a précisé le ministère.

Pour les empêcher de s’enfuir, l’aviation syrienne effectue une surveillance aérienne 24 heures sur 24 à l’aide de drones et élimine tout véhicule blindé et moyen de transport des djihadistes.

https://french.almanar.com.lb/536435


 

LES USA VEULENT IMPOSER UNE ZONE D'EXCLUSION AERIENNE AU NORD DE L'EUPHRATE

Syrie: les Américains vont imposer une zone d’exclusion aérienne au nord de l’Euphrate

 Depuis 3 minutes  18 août 2017

Brett McGurk à Aïn Issa

Brett McGurk à Aïn Issa

 Moyent-Orient - Spécial notre site - Syrie

 

 

Rédaction du site

Brett McGurk a décoré un milicien kurde des FDS

Brett McGurk a décoré un milicien kurde des FDS

Le porte-parole de la milice à majorité kurde des Forces démocratiques syriennes (FDS)   a évoqué l’éventualité que les forces américaines restent plus longtemps que prévu dans les zones occupées par sa milice.

«Il est clair que les Américains ont une politique stratégique pour des dizaines d’années et il y aura des accords entre les deux parties sur le long terme. Oui des accords militaires, économiques et politiques entre les directions des régions du nord et l’administration américaine  », a dit Talal Sello dans un entretien avec l’agence Reuters.

Interrogé par l’agence sur la stratégie des Etats-Unis à long terme, le porte-parole de la Coalition internationale menée par les Etats-Unis Rayan Delon s’est contenté de répondre en disant : «  il y a beaucoup de batailles qu’il faudrait mener, même après Daech. »

En compagnie du commandant des forces de la Coalition Robert Jones, l’émissaire américain auprès de la Coalition Brett McGurk s’est rendu dans la localité Aïn Issa où il a rencontré des dirigeants des FDS et des représentants  du Conseil civile de Raqqa.

« La coalition œuvre pour empêcher le régime syrien de franchir l’Euphrate en imposant une zone d’exclusion aérienne sur la totalité des régions situées au nord et à l’est du fleuve », a tweeté un dirigeant de l’Auto-administration d’AlJazirah, Abdel Karim Omar .

Source: Divers

https://french.almanar.com.lb/536501


 

PROVINCE DE DEIR EZZOR : L'AVIATION ET SON CHEF D'ESCADRILLE TRUMP VIENNENT DE TUER 6 CIVILS DONT 3 ENFANTS

6 civils syriens ont perdu la vie lors d’une frappe de la coalition américaine

Thu Aug 17, 2017 4:28PM

Un Syrien tient dans ses bras deux enfants blessés après une frappe aérienne à Hamouria près de Damas qui a fait au moins 16 civils morts et des dizaines de blessés le 25 mars 2017.© AFP

Un Syrien tient dans ses bras deux enfants blessés après une frappe aérienne à Hamouria près de Damas qui a fait au moins 16 civils morts et des dizaines de blessés le 25 mars 2017.© AFP

Des sources locales dans la province syrienne de Deir ez-Zor ont fait état de raids aériens menés par les avions de la coalition américaine dans l’est de cette province, lesquels ont tué 6 civils, dont 3 enfants.

Ce jeudi 17 août, des sources locales dans la province de Deir ez-Zor ont annoncé que plusieurs civils avaient été tués lors des attaques menées par les avions de combat de la coalition internationale anti-Daech dirigée par les États-Unis dans cette province, a rapporté Fars News.

Les chasseurs de la coalition dirigée par les États-Unis ont attaqué ces deux derniers jours à plusieurs reprises les habitations des civils dans les localités et les villages d’al-Jala', d’al-Tayana, d’al-Zabari, de Boukrous et de Sabihan, dans l’est de la province, a écrit le site d’information syrien Khabar A’ajel.

6 civils auraient trouvé la mort lors de ces attaques, dont 3 enfants. En plus, plusieurs habitations et infrastructures ont été détruites.

La coalition américaine a tué le mercredi 16 août à Raqqa 17 civils, pour la plupart des femmes et des enfants.

La majeure partie de la province de Deir ez-Zor, à l’exception de son centre, est occupée par Daech.

Les États-Unis ont l’intention de réactiver les opposants syriens dans cette province pour y renforcer leur influence.

http://www.presstv.com/DetailFr/2017/08/17/532056/Syrie-coalition-amricaine-Deir-ezZour-civils-mort-frappes-avion-de-combat


 

RAQQA : EN 3 JOURS LES RAIDS AERIENS DE LA COALITION US ONT TUE 59 CIVILS DONT 21 ENFANTS

59 civils tués en 3 jours à Raqqa dans des raids de la coalition

La coalition menée par les Etats-Unis poursuivait jeudi sans relâche ses bombardements des quartiers de Raqqa en Syrie contrôlés par les terroristes, des raids qui ont coûté la vie à 59 civils dont de nombreux enfants depuis lundi, selon une ONG.

Syrie: 59 civils tués en 3 jours à Raqqa dans des raids de la coalition

La coalition formée de dizaines de pays fournit un appui aérien crucial aux Forces démocratiques syriennes (FDS), une alliance arabo-kurde engagée au sol pour chasser «Daech» de Raqqa, leur principal fief en Syrie situé dans le nord du pays.

Les combats se concentraient jeudi dans la vieille ville, dont les FDS contrôlent désormais 70%, et dans les quartiers Al-Dariya (ouest), Al-Barid (nord-ouest) et Al-Mourour (centre), a affirmé l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

Depuis lundi, les frappes de la coalition ont fait au total 59 morts parmi les civils dont 21 enfants, a précisé l'OSDH, en soulignant que de nouveaux corps avaient été retirés des décombres.

La coalition internationale dit prendre des mesures pour éviter les victimes civiles.

Depuis 2014, elle a reconnu être responsable de la mort de 624 civils dans des frappes, selon un bilan fourni début août, bien que certaines organisations estiment ce nombre largement sous-estimé.

Capturée par les terroristes en 2014, la ville de Raqqa est devenue le symbole des atrocités de «Daech» ainsi qu'une base pour la planification d'attentats commis à l'étranger.

Les FDS ont déclenché en novembre 2016 l'offensive pour la conquête de Raqqa où elles ont pénétré le 6 juin.

Selon l'ONU, il y aurait entre 10.000 et 25.000 habitants encore coincés dans la ville.

Source: agences

17-08-2017 | 15:11

https://french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=24112&cid=309#.WZWRY1GrRPY


 

LA FRONTIERE SYRO-JORDANIENNE LIBEREE

L’armée syrienne déloge les terroristes de leurs fiefs près de la Jordanie

Wed Aug 16, 2017 6:9PM

Frontière entre la Jordanie et la Syrie. (Photo d’archives)

Frontière entre la Jordanie et la Syrie. (Photo d’archives)

Sur la frontière syro-jordanienne, les terroristes ont été délogés par l’armée régulière syrienne.

L’armée syrienne a repoussé, ce mercredi 16 août, les terroristes, opérant dans le sud de la Syrie, près de la frontière jordanienne.

L’armée syrienne était partie depuis la province de Soueïda et elle a nettoyé la présence des terroristes entre les bornes frontières 154 et 160.

La gendarmerie qui se trouve près de la borne frontière 155 est le premier point frontalier séparant la province de Damas et la Jordanie.

La borne frontière 211 est le dernier point sur la frontière syro-jordanienne. Les bornes frontières de cette région sont placées à une distance d’un kilomètre les unes des autres.

Les terroristes, qui ont été repoussés de cette région, faisaient partie de l’Armée syrienne libre (ASL) et ils bénéficiaient du soutien de la Jordanie.

Les médias proches des groupes terroristes ont également confirmé cette victoire de l’armée syrienne.

Pour rappel, l’armée syrienne a repris, le jeudi 10 août, le contrôle de toutes les régions frontalières entre la Syrie et la Jordanie.

http://www.presstv.com/DetailFr/2017/08/16/531978/Syrie-Jordanie-Soueda-Damas-Arme-syrienne-libre-terroristes--frontire


 

LES USA VEULENT PARVENIR A DEIR EZZOR AVANT L'ARMEE SYRIENNE POUR CONTROLER TOUTE REGION PRISE PAR DAECH

Les Etats-Unis s’attellent pour parvenir à Deir Ezzor avant l’armée syrienne.

 Depuis 11 minutes  16 août 2017

shadady

 Moyent-Orient - Spécial notre site - Syrie

 

 

Rédaction du site

chadady_dierezzor00

Depuis que cette dernière a atteint trois parages de cette province, et déclaré vouloir briser le siège imposé par Daech à sa capitale éponyme, pour atteindre par la suite les villes et localités de la vallée de l’Euphrate, les Américains ont annoncé vouloir contrôler toute région prise par Daech. Aussi bien dans la région centrale que dans celle frontalière de Boukamal. Le but étant de s’accaparer une place dans les régions syriennes frontalières avec l’Irak.

Ils prétendent vouloir le faire après en avoir fini avec la bataille de Raqqa, mais semblent plus pressés que jamais. D’autant que l’armée syrienne s’approche de plus en plus de cette province depuis les provinces est d’Alep, de Homs, et de Hama.

Jusqu’à présent, l’élan de l’armée syrienne lui a permis de briser les défenses de Daech , alors que les Américains sont lésés par le manque d’éléments locaux à leur disposition, ou par leur manque d’expérience et de compétence.

maghawir1

Leurs expériences avec la milice Jaïsh Souriya al-Jadid à Boukamal, puis avec celle de Maghawir al-Sawra laquelle se trouve actuellement isolée dans la base d’al-Tanaf ne sont pas encourageantes.

En l’état actuel des choses, les tractations battent leur plein pour que les deux milices forment un front uni pour lancer des opérations en direction des régions est de l’Euphrate, à partir de Chadadi, dans la province sud de Hassaké vers le nord-ouest de la province de Deir Ezzor. Des véhicules militaires américains, des maisons préfabriquées  ont été observées dans cette région.

chadady

En même temps, il est question de plusieurs centaines d’éléments des Maghawirs qui ont été héliportés depuis la base d’al-Tanaf qui sera totalement évacuée et abandonnée à l’armée syrienne.
Alors que les émoluments proposés pour enrôler de nouvelles recrues dépassent les 200$ par mois.

Semblent aussi avoir été embrigadés  dans cette bataille des miliciens de la tribu des Chaytate et du Conseil militaire de Deir Ezzor qui combattent dans les rangs de la milice à majorité kurde des Forces démocratiques syriennes (FDS), ainsi que les Forces d’élites syriennes sous les commandes de l’opposant pro saoudien et chef du parti Tayyar al-Ghad, Ahmad Al-Jarba.

 

(Traduit en résumé par notre rédaction du journal libanais al-Akhbar)

https://french.almanar.com.lb/534499


 

SUD SYRIEN : "ISRAËL" JOUE LA DIVISION POUR TORPILLER LE CESSEZ-LE-FEU

Une mission sécuritaire israélienne attendue à Washington

Wed Aug 16, 2017 3:55PM

Le président américain Donald Trump (G) et le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu se serrent la main après avoir prononcé un discours au Musée d’Israël à Qods, le 23 mai 2017. ©AFP

Le président américain Donald Trump (G) et le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu se serrent la main après avoir prononcé un discours au Musée d’Israël à Qods, le 23 mai 2017. ©AFP

Israël entend envoyer une mission sécuritaire à Washington pour discuter avec les responsables de la Maison-Blanche et des services d’espionnage de l’accord du cessez-le-feu dans le sud de la Syrie.

Un cessez-le-feu est en vigueur, depuis le 9 juillet, dans le sud de la Syrie, couvrant les provinces de Deraa, de Quneitra et de Soueïda. Ce cessez-le-feu a vu le jour suite à la signature d’un accord entre la Russie d’une part et les États-Unis et la Jordanie de l’autre, accord qui a été boudé, dès le début, par les autorités israéliennes, dont et surtout le Premier ministre du régime Benyamin Netanyahu.

Il y a deux jours, Benyamin Netanyahu a souligné, lors d’une rencontre avec les membres de son parti, qu’Israël s’opposait fermement à l’intervention militaire de l’Iran et du Hezbollah en Syrie.

Dans la foulée, le quotidien saoudien Al-Hayat a écrit que le régime israélien entendait envoyer une mission sécuritaire à Washington pour s’entretenir avec les hauts responsables de la Maison-Blanche et ceux du service d’espionnage américain.

Ladite mission se penchera sur les réformes « nécessaires » dont l’accord de cessez-le-feu devrait faire l’objet, d’après Tel-Aviv.

Israël souhaite que l’accord du cessez-le-feu dans le sud de la Syrie soit modifié de sorte à stipuler le retrait de toutes les forces étrangères du sol syrien.

Le Service de sécurité intérieure israélien (Shabak) a averti que l’Iran était en train de renforcer ses positions en Syrie et que des forces iraniennes seraient installées dans les régions libérées des mains de Daech.

La délégation israélienne qui se rendra à Washington sera dirigée par le chef du Mossad, Yossi Cohen. La délégation sera reçue, cette semaine, par des responsables américains, dont le conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump, le général McMaster, et son envoyé spécial au Moyen-Orient, Jason Greenblatt.

Selon une source américaine, les préparatifs de cette visite ont été lancés par Jason Greenblatt et Jared Kushner, le haut conseiller et gendre du président américain.

L’autre sujet qui sera traité par les responsables israéliens et américains porte sur les besoins sécuritaires et les intérêts du régime israélien concernant le Liban et la Syrie.

La mission israélienne devra faire part à la Maison-Blanche de son mécontentement quant à l’accord de cessez-le-feu en Syrie, qui ne prend pas en compte, selon Tel-Aviv, la sécurité d’Israël.

http://www.presstv.com/DetailFr/2017/08/16/531966/Russie-Isral-Etats-Unis-Maison-Blanche-TelAviv-Syrie-Iran-Hezbollah-accord-cessez-le-feu