ALEP : LE « TIGRE » DE L’ARMEE SYRIENNE MENE LES COMBATS ANTITERRORISTES

Alep : le "Tigre" refait surface...

Sun Jul 3, 2016 2:45PM

 

La bataille d'Alep se poursuit lentement mais sûrement, l'objectif étant de resserrer l'étau autour des terroristes et se rapprocher davantage de la ville. 

Après avoir libéré les fermes de Mallah dans la banlieue nord d'Alep, le contrôle de la route Castillo est tombé entièrement entre les mains de l'armée syrienne et de ses alliés. La route Castillo est l'unique voie d'approvisionnement des terroristes à Alep. La libération de cette route et des fermes de Mallah resserre l'étau autour des terroristes dans les quartiers de l'est de la ville.   

selon des sources militaires, la bataille se poursuit lentement et étape par étape. Chaque pas franchi est prémédité. Le général Soheil al-Hassan (surnommé "le "Tigre") et ses forces, connus pour leur bravoure et leur intelligence tactique, mènent les opérations dans cette localité. Leur tactique est simple : la première étape a consisté à détruire les ramps de lancement de missiles américains TAW que possèdent les terroristes de Jaish al-Islam.

Cela a permis aux forces syriennes d'affaiblir sensiblement les terroristes. Les kamikazes ont été la seconde cible de l'armée syrienne. Ces terroristes sont visés avant qu'ils ne puissent déclencher leur ceinture explosive.

Le général al-Hassan a une bonne expérience dans ce domaine en raison de nombreux combats qu'il a dirigé contre les kamikazes de Daech dans le Rif ouest d'Alep. L'armée syrienne ne permet à aucune voiture piégée de lui échapper. Elle les vise à coup de missiles sol-sol avant même qu'elles se mettent à rouler.

Le général Soheil al Hassan, surnommé "Le Tigre"

La raison principale de ces succès militaires est simple : les commandants syriens sont présents sur le front aux côtés de leurs soldats et sans cette présence l'ordre de progresser n'est jamais donné. Les succès militaires sont donc l'oeuvre conjointe des officiers et de simples soldats qui se battent les uns à côté des autres. 

Jaish al-Fatah a reconnu avoir perdu, ces dernières 24 heures, 4 chars, 6 véhicules blindés, 5 véhicules tout terrain, 3 voitures piégées, trois lance-roquettes dans les fermes de Mallah. Le bilan des pertes est très lourd. Dimanche matin, l'armée syrienne et ses alliés ont avancé dans la région des usines ateliers de Yarmoun, située au nord d'Alep, et en ont repris le contrôle au terme de très violents combats. 

http://presstv.com/DetailFr/2016/07/03/473428/Alep--le-Tigre-refait-surface  


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau