5 VIOLATIONS DE L'ARRET DES COMBATS PAR LES TERRORISTES EN 24H

 

Cinq violations de l’arrêt des combats commises par les réseaux terroristes pendant les dernières 24 heures

ffff

Lattaquié/ Les réseaux terroristes ont commis, pendant les dernières 24 heures, 5 nouvelles violations de l’accord sur la cessation des hostilités en Syrie pour que le nombre des violations atteigne 271 après sa mise en vigueur, le 27 du mois dernier.

Dans un communiqué retransmis par le site web du ministère russe de la Défense, le centre de coordination russe à Hmeymim a affirmé que les réseaux terroristes avaient commis 5 violations de l’arrêt des combats (4 à Lattaquié et 1 à Homs).

Le centre a indiqué qu’il avait mené des contacts, avec plusieurs dignitaires dans 6 localités dans les banlieues de Damas, Lattaquié et Daraa, sur des questions relatives à la cessation des hostilités et à l’octroi d’aide humanitaire à la population.

Le centre a souligné la conclusion d’accords initiaux sur l’arrêt des combats avec les maires de deux localités dans la banlieue de Hama, soulignant que le nombre de localités englobées dans l’accord de réconciliation conclu avec ses dignitaires atteint 51.

Le centre a assuré que les deux armées de l’air, russe et syrienne, n’avaient mené aucun raid sur les positions des groupes armés qui avaient déclaré leur adhésion à la cessation des hostilités.

Le centre a fait savoir que les représentants du centre et du ministère d’Etat aux affaires de la réconciliation nationale avaient examiné, lors d’une réunion, les questions relatives à l’octroi d’aide humanitaire aux habitants de la banlieue de Damas, soulignant le début de la préparation d’un nouveau convoi d’aide humanitaire pour l’octroyer à la population de la zone de Babbila.

Le centre a ajouté qu’il avait échangé, dans un appel téléphonique avec le centre de coordination américain à Amman, les informations sur les violations de l’arrêt des combats et les obstacles entravant l’accès de l’aide humanitaire dans la banlieue de Damas.

Le centre a ajouté que les deux parties avaient allusion à la baisse de nombre de violations par le biais des armes lourdes.

En outre, le ministère russe des AE a indiqué dans un communiqué que la reprise du contrôle de la ville de Palmyre ouvrira la voie vers Raqqa et Deir Ezzor et assurera le climat pour s’emparer de la frontière avec l’Irak.

Le ministère a dit qu’un nombre suffisant de forces russes restera en Syrie pour assurer l’observation de la cessation des hostilités et l’action des deux bases de Hmeymim et de Tartous.

Cité par le site web de « Russia Today », Alexandre Dvornikov, commandant des forces russes en Syrie, a affirmé dans une déclaration que le succès de l’opération militaire contre les terroristes était dû à l’action de coordination entre les avions de combat russes et les forces armées syriennes sur le terrain.

Il a fait noter que la Russie avait octroyé, dans le cadre de l’aide militaire technique, des armes et des équipements militaires modernes à l’armée syrienne, dont des systèmes d’artillerie et des moyens de télécoms et de reconnaissance.

R.F. / A. Chatta

http://sana.sy/fr/?p=57456


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau