ALEP EST BOUCLEE : LES TERRORISTES SONT ENFERMES DANS LES QUARTIERS EST

Alep est bouclée : les miliciens sont enfermés dans les quartiers Est d’Alep.
L’équipe du site

Après de violents combats, l'armée syrienne et ses alliés ont coupé jeudi de facto la dernière route d'approvisionnement des miliciens assiégés dans la ville d'Alep, Castello. Ils avaient auparavant pris le contrôle de la totalité de la ferme sud d’al-Mallah, et réussi à s'emparer d'une position rebelle, située à un kilomètre de la route. 

Expliquant la géographie de la région des fermes d’al-Mallah, l’instance médiatique de la Résistance en Syrie, Média de guerre, précise qu’elle en compte trois : centrale, du nord et du sud. La dernière étant l'unique pont de liaison vers la route Castello.
Pour y accéder, il fallait s’emparer de la ferme nord. ce qui a été fait le 26 juin dernier. 

De violents combats ont émaillé cette bataille au cours de laquelle un grand nombre de miliciens ont péri, notamment ceux  de la milice Noureddine Zenki, qui combat dans cette région au côté de la branche d’Al-Qaïda en Syrie, le front al-Nosra. Un porte-parole de la milice Jaïsh al-Islam soutenue par l’Arabie saoudite, a annoncé la mort de quatre de ses combattants dans la zone de combats.

Depuis ces milices wahhabites n’ont cessé d’essuyer des pertes dans leurs tentatives vaines de reprendre cette ferme. Alors que l’armée pilonnait sans cesse leurs positions dans la ferme sud, et ce jusqu’au jeudi 7 juillet, date à laquelle celle-ci a fini par tomber définitivement, indique Média de guerre.   
 
"Les troupes loyalistes n'ont jamais été aussi proches de la route du Castello, désormais à portée de leurs tirs", a indiqué à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH. À 1.360 km, selon Média de Guerre.
"Si elles parviennent à consolider leurs positions, les quartiers insurgés seront totalement assiégés", poursuit l’OSDH.

L'armée et ses alliés peuvent maintenant surveiller et tirer sur toute personne ou tout véhicule empruntant cette route, mais en fin d'après-midi les rebelles tentaient de les repousser, d'après l'OSDH.

Selon l’AFP, cela fait depuis deux ans que les forces gouvernementales tentent de s'emparer de la route du Castello. Ses troupes avaient coupé techniquement cette route en la bombardant par voie aérienne, mais c'est la première fois qu'elles se retrouvent aussi proches au sol.

Dans un communiqué, Média de guerre a précisé les acquis de la conquête des fermes d’al-Mallah : «  Les miliciens qui se trouvent dans les quartiers Est étaient liés, à travers la route Castello,  au plus grand attroupement de leurs confrères, dans la province nord d’Alep, puis dans la province ouest, jusqu’au gouvernorat d’Idleb (ouest d’Alep) voire vers la Turquie vers où sont acheminés les miliciens blessés, les armes et les munitions ».

De plus affirme, « cette conquête permet a l’armée de tenir en tenailles  l’entrée nord de la ville d’Alep, du côté de Layramoune, et lui accorde un point de support pour ouvrir un nouvel axe d’opérations militaires du côté ouest en direction du camp de Handarate », toujours aux mains des milices.

« Du coup, la ville d’Alep est totalement bouclée et isolée de sa province », poursuit MG. Et de conclure : « Ce qui devrait permettre soit de lancer l’opération pour conquérir les quartiers est d’Alep, ou alors de mettre en place un processus de réconciliation, à l’instar d’autres régions syriennes, notamment à Homs », conclut-il.  

  
 

 

Source: Divers

08-07-2016 - 15:44 Dernière mise à jour 08-07-2016 - 17:09 | 762 vus

http://french.almanar.com.lb/adetails.php?eid=313509&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau