ALEP : LE PRESIDENT ASSAD INNOVE...

À Alep, Assad innove...

Sat Jul 2, 2016 2:45PM

Les soldats syriens patrouillent dans l'un des quartiers d'Alep, le 2 juillet 2016. ©AFP

Les soldats syriens patrouillent dans l'un des quartiers d'Alep, le 2 juillet 2016. ©AFP

Selon les sources militaires syriennes, les tactiques et les équipements que Damas utilise dans ses combats à Alep sont bien différents de ceux qu'il a l'habitude d'utiliser, d'où le bilan très lourd des pertes dans les rangs des terroristes. 

La progression de l'armée sur le front d'al-Malah et son contrôle des champs de cette région ont poussé les milices terroristes de se réunir en urgence. 

Le site Al-Ahed, proche du Hezbollah, affirme que des officiers et des chefs de guerre ont pris part à cette réunion. L'un des responsables de la milice Harakat Nour al-Din al-Zenki aurait reconnu le bilan très lourd des pertes takfiristes à Alep. L'intéressé aurait même affirmé avoir eu une "mauvaise compréhension des propos du Secrétaire général du Hezbollah" et que Daech ne permettrait "à aucun prix la rupture de la route de Castello", cette voie de communication importante que l'armée syrienne est sur le point de reprendre depuis qu'elle contrôle les champs d'al-Malah. 

Mercredi dernier, les terroristes ont mis en oeuvre pour la énième fois consécutive leur tactique favorite, à savoir le recours aux voitures piégées. Ce fut ensuite le tour des terroristes munis de ceintures d'explosifs de s'engager dans les combats et enfin les combattants takfiristes munis d'armes de guerre ont pris part à l'assaut. Or la réaction de l'armée syrienne a été inattendue : les militaires syriens ont usé de "pièges préliminaires" pour stopper la progression des terroristes et ces pièges ont provoqué la mort de centaines de miliciens. 

La milice Nour al-Din a subi ses plus lourdes pertes depuis le début des hostilités. Les équipements et la tactique de l'armée ont été si efficaces que les terroristes en sont venus à appeler des renforts à les secourir. Les miliciens en sont désormais à demander de l'aide financière à Jaish al-Fath et au Front al-Nosra, deux groupes financés par Riyad. 

http://presstv.com/DetailFr/2016/07/02/473306/Qaa--le-Hezbollah-tue-le-chef-daechiste  


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau