ALEP : LES TERRORISTES SE VENGENT SUR LES HABITANTS. 60 CIVILS TUES

 

Syrie : les rebelles se vengent contre les Aleppins : 60 martyrs au moins

 

L’équipe du site

L’enfer s’est abattu contre les quartiers loyalistes d’Alep, depuis que les rebelles syriens ont perdu dans la province nord-ouest d'Alep les fermes d’al-Mallah et le contrôle de la route Castello, leur principale voie d’approvisionnement et de liaison avec les provinces d’Alep, et sont désormais confinés dans les quartiers est de la ville.

Selon l’agence russe Sputnik, ce sont au moins 60 civils aleppins qui sont tombés en martyrs durant ces dernières 24 heures, et 200 autres  qui ont été blessés dans le pilonnage sporadique contre les quartiers ouest de cette ville qui était avant la guerre la capitale économique du pays. 

Selon les médias locaux, au moins vingt-sept personnes ont trouvé la mort suite à des pilonnages de dortoirsuniversitaires, où résident à présent des réfugiés originaires d'Alep et d'Idleb, et trois personnes ont été tuées par une frappe aux alentours de la ville d'Alep.

De nombreuses victimes ont péri alors qu’elles se promenaient dans les rues, en ce troisième jour de l’Aid al-Fitr, ou dans les cafés. De nombreux d’enfants et de femmes figurent parmi les victimes. 14 enfants selon l'OSDH qui a recensé quant à lui 41 victimes. (Voir Vidéo)

Une photo d’un bébé de quelques mois a fait le bug sur les réseaux sociaux, vu qu’il a perdu ses parents dans le pilonnage ; et un avis de recherche a été lancé pour retrouver ses proches. (Photo à gauche) 

Les quartiers qui ont été frappés par des tirs d’obus en provenance des quartiers est de la ville, occupés par les milices takfiristes sont entre autre : Al-Fourqane, AlMeridiane, AlMartini, AlMaydane, le marché des Arméniens,… Le palais municipal a pour sa part essuyé 10 obus qui ont causé des dégâts importants dans son bâtiment et les immeubles avoisinants. (Photo à droite) 

Des citoyens ont constaté que de nouveaux obus ont été utilisés pour la première fois par les miliciens, et certains d’entre eux n’ont pas explosé et ont dû être démantelés.(photo à gauche)

En riposte, les forces régulières ont répliqué en pilonnant les quartiers d’où les obus étaient tirés, dont Salaheddine, Ardh Sabbagh et Al-Zabidiyya. Des bombardiers syriens ont en même temps bombardé les positions des miliciens d’où les tirs étaient lancés.  

Le bombardement a été lancé vers 20 :30 vendredi soir, c’est à dire quelques heures après que l’armée syrienne et ses alliés se sont emparés de la totalité des fermes al-Mallah et ont contrôlé de facto la route Castello.

Selon les médias syriens, les forces gouvernementales continuent leur progression et se trouvent désormais àquelque 400 mètres de cette unique voie d’approvisionnement et de liaison des miliciens qui occupent les quartiers est d’Alep avec les provinces nord et ouest d’Alep. 

Ce samedi, il est question selon Média de Guere, l’instance médiatique de la Résistance, en Syrie de violent combats dans le quartier Layramoune, au nord d'Alep, et d’importantes avancées des soldats réguliers.

Il est également question ce samedi d’un message vocal adressé par le président syrien Bachar al-Assad aux militaires syriens et à leurs alliés pour les féliciter pour l’exploit réalisé depuis jeudi.

 

Sources: Sputnik, Sana, Média de Guerre,médias syriens.      
 

 

Source: Divers

09-07-2016 - 17:53 Dernière mise à jour 09-07-2016 - 18:02 | 675 vus

 

http://french.almanar.com.lb/adetails.php?eid=313608&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau