ASSAD : LA POLITIQUE FRANCAISE A CONTRIBUE A L'EXPANSION DU TERRORISME

 

Le président syrien Bachar el-Assad a condamné samedi les attentats commis à Paris, tirant un parallèle entre l'enfer français de la veille et le quotidien syrien. Il a également estimé que la politique française a contribué à ce drame.

Selon lui, «Les politiques erronées adoptées par les pays occidentaux, notamment la France, dans la région ont contribué à El-Assad : la politique française a contribué à l’expansion du terrorismel’expansion du terrorisme».

Bachar el-Assad a estimé que ces actes terroristes étaient semblables aux violences que vivent les Syriens depuis des années à cause des groupes terroristes. «La France a connu hier ce que nous vivons en Syrie depuis 5 ans», a-t-il déclaré, après avoir présenté ses condoléances à une délégation française regroupant des parlementaires, des intellectuels et des journalistes, présidée par le député Thierry Mariani, membre de l’Assemblée Nationale française.

Le président syrien a souligné que les attentats terroristes qui ont visé Paris ne se distinguent pas de ceux qui ont visé Beyrouth il y a deux jours, ni de ceux qu’affrontent la Syrie depuis 5 ans.

En outre, une source du ministère des Affaires Étrangères a déclaré à Sana que la Syrie, qui condamne vivement ces attaques, exprime sa sympathie avec le peuple français et les familles des victimes et souhaite une prompte guérison aux blessés.

«Le peuple syrien, qui souffre depuis cinq ans des crimes du terrorisme takfiriste aveugle soutenu par l’étranger, réalise plus que les autres l’atrocité de ce qui s’est passé à Paris et les dangers du terrorisme attaquant la paix et la sécurité dans le monde», a poursuivi la source.

Et de conclure : «Le terrorisme ne connaît pas des limites et se répercutera sur ceux qui le soutiennent. Ceci exige d’unifier tous les efforts internationaux sincères pour ajuster les politiques erronées qui travaillent dans l’intérêt des terroristes (…)».

Source : agences et rédaction

14-11-2015 | 15:15
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau