COMMENT LA RUSSIE CONTROLE LA TREVE EN SYRIE

Drones, SMS, satellites… Comment la Russie contrôle la trêve en Syrie
L’équipe du site

Selon le chef du Centre pour la réconciliation des parties du conflit syrien, Sergueï Kouralenko, la Russie a fourni 70 drones afin de surveiller la mise en œuvre de la trêve entrée en vigueur ce samedi.

"Nous réalisons à plein les engagements visant à respecter le cessez-le-feu", a déclaré le chef du Centre pour la réconciliation des parties en conflit syrien, organisé sur la base aérienne de Hmeimim.

Et d'ajouter: "Néanmoins, cela ne signifie pas que les combattants de l'EI et du Front al-Nosra peuvent pousser un soupir de soulagement. Nous contrôlons totalement la situation sur l'ensemble du territoire syrien. En outre, au moins 70 drones, ainsi que la reconnaissance cosmique, sont à l'œuvre".

Sergueï Kouralenko a également indiqué que les travaux de rétablissement de la paix en Syrie étaient réalisés 24 heures sur 24.

"Un système d'information public sur les conditions de cessation des hostilités est organisé sur l'ensemble du territoire syrien. Les médias syriens diffusent constamment une bande défilante avec des informations sur notre centre d'appel. La diffusion de SMS concernant les conditions du cessez-le-feu, ainsi que des modèles de formulaire de contact, est réalisée sur les portables et les e-mail", a ajouté le militaire russe.

En outre, M.Kouralenko a précisé que les officiers du Centre avaient déjà réalisé 49 entretiens avec des représentants de groupes armés.

Selon lui, "les préparatifs de signature des documents nécessaires avec les autorités locales dans 47 localités des provinces de Hama, Homs, Damas et Deraa sont en cours actuellement".

Centre de trêve américain aussi

Pour leur part, les États-Unis mettent sur pied à Amman (Jordanie) un centre pour la trêve, analogue à celui du ministère russe de la Défense situé à Hmeimim (Syrie), a déclaré le chef du Commandement opérationnel principal de l’Etat-major de l’armée russe, Sergueï Roudskoï.

"Afin d'intensifier les efforts conjoints dans ce domaine (coopération militaire, ndlr), un centre international pour la trêve, dirigé par le général de corps d'armée Kourilenko, a été créé à Hmeimim. Nos collègues américains sont en train de mettre sur pied un centre analogue dans la ville d'Amman", a-t-il expliqué.

Et de préciser: "Le ministère russe de la Défense a chargé un groupe d'experts d'assurer la coordination au niveau des contacts internationaux et de la coopération interministérielle entre les deux pays".

"Des représentants du ministère font également partie de la délégation russe dépêchée à Genève. Actuellement, des +permanences téléphoniques+ sont mises en place entre les deux centres, ainsi qu'entre Moscou, Washington et Genève", a-t-il souligné.

Et d'ajouter: "Tous les contacts nécessaires, notamment les numéros de téléphone et les adresses électroniques, ont été envoyés à nos partenaires américains le 24 février".

 

La Russie et les Etats-Unis ont convenu d'un cessez-le-feu en Syrie à partir du 27 février à minuit. Toutes les parties belligérantes devaient confirmer à la Russie ou aux Etats-Unis, au plus tard le 26 février à midi, qu'elles respecteraient le cessez-le-feu pour ne pas être pris pour cible par les militaires russes et syriens ou par les forces de la coalition internationale.
Les frappes contre Daech, le Front al-Nosra et d'autres groupes reconnus comme terroristes par le Conseil de sécurité de l'Onu ne seront pas interrompues.

Avec Sputnik

 

Source: Agences

27-02-2016 - 17:52 Dernière mise à jour 27-02-2016 - 17:53 | 1443 vus
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau