DANS LE QALAMOUNE ET DANS LE SUD SYRIEN LES TERRORISTES S'ENTRETUENT

Combats intestins : Daesh contre Nosra et ASL
L’équipe du site

Au moment où l’armée syrienne et ses alliés reconquéraient la perle du désert Tadmor (Palmyre), les milices wahhabites takfiristes s’entretuent entre elles au sud de la Syrie, et aux confins avec le Liban.

Dans le Qalamoune, région syrienne frontalière du jurd de Aarsale et de Ras Baalbek, dans le nord de la Békaa, les combats battent leur plein entre les deux frères ennemis d’Al-Qaïda, le front al-Nosra, et Daesh (État islamique) qui a été révoqué par le numéro un de la nébuleuse.

Selon le correspondant d’al-Manar, les combats sont d’une violence inouïe. Des armes légères et lourdes y sont utilisées et les tués et les blessés se comptent  par plusieurs dizaines de part et d’autre, dont des miliciens libanais.

Le face-à-face a éclaté lorsque dès les premières heures de la journée de ce lundi, des miliciens Daesh ont lancé un assaut contre les positions du front al-Nosra, et liquidé un nombre d’entre eux, dont des chefs militaires et les délogeant de leurs positions.

Pour les restituer, le Nosra a mené une contre-attaque quelques heures plus tard, après avoir reçu des renforts. Depuis, les combats ne connaissent pas de répit.

Samedi, l’armée libanaise a avorté une tentative d’infiltration de Daesh en direction d'une sentinelle en cours de construction dans la région de Wadi Khaled au nord du Liban.

Selon le site d’information libanais Cedars News, il faut s’attendre a ce que le Hezbollah lance une bataille décisive dans le jud de Aarsale, à Jarajir, Karrah et Ras Baalbek pour mettre un terme à la présence des terroristes disséminés dans ces régions et les régions syriennes limitrophes.


Combats intestins dans le sud syrien

Les combats intestins entre les deux frères ennemis et leurs alliés sont dans le prolongement de ce qui se passe dans le sud syrien, en particulier dans la province de Deraa où les accrochages se poursuivent depuis la semaine passée.

Selon le quotidien libanais al-Akhbar, les milices qui se confrontent sont d'une part Liwa Chouhadas Yarmouk (Brigade des martyrs de Yarmouk) et Harakat Mouthanna (le mouvement Mouthanna), lesquels ont prêté allégeance à Daesh, contre le front al-Nosra, et son allié l’Armée syrienne libre (ASL).

Leurs combats sont les plus violentes dans la province ouest de Deraa.

Selon al-Akhbar, jusqu’à présent, aucun des groupes n’a pris le dessus.

Mais il est toutefois question d’une avancée des alliés de Daesh dans la localité de Sohom, conquise entièrement par eux. Ils ont aussi renforcé le siège de la localité Heit, alors que la localité cheikh Saad est le théâtre d’accrochages intermittents. Sachant que les trois localités sont occupées par le Nosra et l'ASL.



 

 

Source: Divers

28-03-2016 - 20:52 Dernière mise à jour 28-03-2016 - 20:52 | 485 vu
http://french.almanar.com.lb/adetails.php?fromval=1&cid=18&frid=18&eid=294479
 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau