DES GRUES ET DES DRONES SAUVENT LA VIE A PLUS DE 75 000 REFUGIES SYRIENS

Quand des grues et des drones sauvent la vie des réfugiés syriens !

Fri Aug 5, 2016 3:20PM

Distribution de l'aide humanitaire par drone et grue. (Archives)

Distribution de l'aide humanitaire par drone et grue. (Archives)

Des organismes de l'ONU ont utilisé pour la première fois des grues et des drones pour acheminer une aide humanitaire urgente à plus de 75.000 Syriens bloqués à la frontière jordanienne.

La Jordanie avait auparavant donné son feu vert pour acheminer une seule fois de l'aide humanitaire aux personnes bloquées. Ce pays accueille plus de 600.000 réfugiés syriens selon les chiffres de l'ONU, 1,4 million selon les autorités.

L'annonce a été faite par le Programme alimentaire mondial (PAM), le Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR), l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) et le fonds de l'ONU pour l'enfance (Unicef).

La Jordanie bloquait depuis le 21 juin le passage de toute aide vers les camps de fortune où s'entassent des dizaines de milliers de Syriens ayant fui les combats dans leur pays.

Amman avait pris cette décision à la suite d'un attentat suicide qui avait tué sept militaires dans une zone désertique à la frontière avec la Syrie. 

Les chefs des quatre organismes de l'ONU ont annoncé avoir achevé l'acheminement d'une aide urgente, portant sur une ration mensuelle de produits alimentaires et hygiéniques dont ont désespérément besoin les personnes bloquées du côté syrien de la frontière.

Ne pouvant pas franchir la frontière ni rebrousser chemin, la situation qu'affrontent ces femmes, hommes et enfants s'aggrave de jour en jour, ont-ils souligné. 

Ils sont dans des tentes de fortune, les conditions climatiques sont très difficiles avec des températures atteignant 50 degrés Celsius. Ils n'ont pas suffisamment de nourriture et très peu d'eau pour pouvoir subsister, poursuivent-ils. 

Ces personnes bloquées à la frontière ont besoin d'urgence de soins de santé particulièrement les femmes enceintes, les enfants et autres populations vulnérables comme les personnes âgées et les malades, préviennent les organismes de l'ONU. 

Nous espérons de nouveaux efforts permettant de faire parvenir à temps de l'aide humanitaire aux personnes (bloquées à la frontière) pour leur sauver la vie, ont-ils ajouté remerciant les autorités jordaniennes pour leur coopération.

Le porte-parole du gouvernement jordanien Mohamed Momani a déclaré à l'AFP que l'opération a eu lieu mardi, mercredi et jeudi et redit que ce sera la seule fois que des aides seront acheminées, elles sont suffisantes pour un mois. Il n'y en aura pas d'autres, en aucun cas, a-t-il insisté.

Pour sa part, la porte-parole du PAM en Jordanie, Shaza Moghrabi, a indiqué à l'AFP qu'il s'agit des premières aides acheminées aux personnes bloquées à la frontière depuis l'attentat du 21 juin, soulignant elle aussi qu'il n'y en aurait pas d'autres.

Selon elle, 650 tonnes de produits alimentaires de base dont du riz, des lentilles et des dattes ont notamment été livrées. L'acheminement des réservoirs d'eau est assuré depuis le 21 juin par l'Unicef, a-t-elle précisé.

L'aide a été fait délivrée à l'aide de drones et de grues pour pouvoir parvenir aux personnes bloquées derrière la barrière de sable érigée à la frontière, a poursuivi Mme Moghrabi.

La frontière reste une zone militaire fermée et le problème des personnes qui y sont bloquées est un problème international et non pas de la Jordanie, a affirmé le porte-parole du gouvernement jordanien.

Les Nations unies et la communauté internationale doivent trouver d'autres moyens de leur faire parvenir les aides, a-t-il souligné, ajoutant que la Jordanie est prête à assumer ses responsabilités sur cette question mais seulement si le reste des pays assument les leurs. 

Avec AFP

http://presstv.com/DetailFr/2016/08/05/478614/Grues-et-drones-sauvent-les-Syriens


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau