ERDOGAN ANNONCE LE LANCEMENT DE L'OPERATION TURQUE SOIT-DISANT CONTRE UNE MILICE KURDE ALORS QUE CETTE AGRESSION VISE A RENVERSER LE PRESIDENT ASSAD

Erdogan annonce le lancement de l'opération turque contre une milice kurde en Syrie

Erdogan annonce le lancement de l'opération turque contre une milice kurde en Syrie

© STRINGER Source: Reuters

Un convoi militaire turc près de la frontière turco-syrienne, le 9 octobre.

 

Le président turc a annoncé le lancement d'une opération militaire contre une milice kurde en Syrie des YPG, comme Ankara l'avait annoncé quelques jours plus tôt.

Mise à jour automatique

  • Le même jour que le déclenchement d'une opération militaire dans le nord de la Syrie, Ankara a appelé les pays européens à «reprendre» leurs ressortissants ayant intégré les rangs du groupe terroriste Daech, et qui sont aujourd'hui détenus par les forces kurdes.

    «L'origine du problème [...] c'est que leurs pays d'origine ne veulent pas les reprendre», a déclaré le porte-parole du président Recep Erdogan, dans un entretien avec la BBC. «Les pays comme l'Allemagne, la France, l'Italie, la Grande-Bretagne, la Belgique ne veulent pas les reprendre, mais il s'agit de leurs ressortissants. Ils doivent les reprendre, les juger et laisser la justice suivre son cours», a-t-il poursuivi.

  • Un porte-parole des forces démocratiques syriennes (FDS), dont les combattants kurdes des Unités de protection du peuple (YPG) sont le fer de lance, a déclaré sur Twitter : «Des avions de guerre turcs ont commencé à mener des frappes sur des zones civiles. Il y a une forte panique parmi les gens.»

    Mustafa Bali@mustefabali

     

    Turkish warplanes have started to carry out airstrikes on civilian areas. There is a huge panic among people of the region.

    567

    Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

    1 134 personnes parlent à ce sujet

     

  • L'AFP rapporte qu'une explosion a été entendue dans la région syrienne de Ras al-Ain, frontalière de la Turquie. Rapportant la fuite de dizaines de civils, un correspondant de l'AFP a pu voir des colonnes de fumée s'élever tout près de la frontière tandis que des avions survolaient le secteur.

  • Juste avant que la Turquie ne lance son offensive en Syrie, le président russe Vladimir Poutine avait appelé son homologue turc Recep Tayyip Erdogan à «évaluer la situation avec soin».

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé ce 9 octobre le début d'une nouvelle opération militaire contre la milice kurde des Unités de protection du peuple (YPG) soutenue par les pays occidentaux, mais bête noire d'Ankara.

«Les Forces armées turques et l'Armée nationale syrienne [des rebelles syriens soutenus par Ankara] ont débuté l'opération "Source de paix" dans le nord de la Syrie», a déclaré le chef d'Etat sur Twitter. «Notre mission est d'empêcher la création d'un couloir terroriste via notre frontière sud et rétablir la paix dans la région», a-t-il fait valoir.

Recep Tayyip Erdoğan@RTErdogan

 

The Turkish Armed Forces, together with the Syrian National Army, just launched against PKK/YPG and Daesh terrorists in northern Syria. Our mission is to prevent the creation of a terror corridor across our southern border, and to bring peace to the area.

12,1 k

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

4 546 personnes parlent à ce sujet

Lors d'un entretien téléphonique avec Vladimir Poutine ce 9 octobre, le président turc Recep Erdogan avait assuré qu'une offensive turque dans le nord de la Syrie contribuerait à apporter «la paix et la stabilité» dans le pays, laissant ainsi peu de doute quant à ses intentions.

Lire aussi : Syrie : Washington laisse place à une intervention militaire turque dans le nord du pays

https://francais.rt.com/international/66651-erdogan-annonce-debut-operation-turque-contre-milice-kurde-en-syrie



 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire