INACCEPTABLE LE DEPART D'ASSAD POUR S'UNIR CONTRE LE TERRORISME

 
 

Le ministre russe des Affaires étrangères Serguei Lavrov a estimé mercredi qu’il est «inacceptable» d'exiger le départ du président syrien Bachar el-Assad comme «condition préalable à toute union contre le terrorisme».

Lavrov a assuré que Moscou soutient totalement l'armée et le gouvernement libanais et voudrais «renforcer la sécurité du Liban par tous les moyens».

Avant de recevoir à Moscou son homologue libanais, Gebran Bassil, le chef de la diplomatie russe a déclaré que la Russie «fera tout son possible pour empêcher l'expansion du terrorisme au Liban».

Après leur entretien, les deux ministres ont tenu une conférence de presse conjointe au cours de laquelle Lavrov a fait part Lavrov : Moscou «fera tout son possible pour empêcher l'expansion du terrorisme au Liban»du «soutien total» de la Russie à l'armée libanaise et à la souveraineté du Liban. Moscou «déploiera des efforts afin de renforcer la sécurité du Liban par tous les moyens», a-t-il assuré. Concernant l'élection présidentielle, Lavrov a appelé les leaders politiques à «trouver les solutions constitutionnelles loin de toute intervention étrangère».

«Inacceptable d'exiger le départ d'Assad»

Lavrov a estimé qu'après les attentats de Paris, il est «inacceptable» d'exiger le départ du président syrien Bachar el-Assad comme «condition préalable à toute union contre le terrorisme».

«J'espère qu'il y aura un changement de position chez nos autres partenaires occidentaux, comme il y en a eu, malheureusement au prix de terribles actes terroristes, chez nos collègues occidentaux», a déclaré Lavrov en référence à la France touchée par une série d'attaques meurtrières ayant fait au moins 129 morts vendredi soir dans le centre de Paris.

Après les attentats en France, les Etats-Unis et la Russie ont commencé à rapprocher leurs positions sur le dossier syrien et décidé avec leurs partenaires du G20 en Turquie de renforcer leur coopération contre la menace terroriste. Mais selon Lavrov, les Américains continuent de «promouvoir avec énergie» le départ du président Assad avant toute union contre le terrorisme.

Bassil : le Liban fort est la meilleure réponse au terrorisme

Le ministre des Affaires étrangères libanais Gebran Bassil a de son côté appelé à «unir les efforts» contre «Daech», soulignant que le Liban fort est la meilleure réponse au terrorisme.

Bassil a également appelé à un règlement politique au Proche-Orient, ajoutant que les Syriens devraient décider eux-mêmes de leur sort.

Le chef de la diplomatie libanaise a salué «le rôle positif que joue la Russie dans son combat contre le terrorisme en Syrie», affirmant par ailleurs que «Daech ne constitue pas uniquement une menace pour la région mais pour le monde entier et le dernier attentat en France en est la preuve».

Le Ministre des affaires étrangères de la Russie, Serguei Lavrov et son homologue libanais, Gebran Bassil se sont rencontrés à Moscou en marge de la 28ème session du Conseil des droits de l’homme.

Source : agences et rédaction

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau