L'ONU DOIT CONDAMNER LES CRIMES TERRORISTES VISANT LES CIVILS

La Syrie réclame au CS et au Secrétaire général de l’ONU de condamner les crimes terroristes visant les civils

ministère des AE
 
 

Damas / La Syrie a affirmé que la poursuite des attaques menées par les réseaux terroristes contre les quartiers sûrs à Alep et dans d’autres villes syriennes est irréalisable sans le grand soutien qu’ils reçoivent des régimes de l’Arabie Saoudite, du Qatar, de la Turquie et d’autres.

Dans deux messages qu’il a adressés aujourd’hui au Secrétaire général de l’ONU et au président du Conseil de sécurité, le ministère a indiqué que les attaques et le bombardement arbitraire qui avaient été accentués ces derniers jours, sur ordre direct des régimes et des pays soutenant le terrorisme, visent à mettre en échec l’accord sur la cessation des hostilités.

Et le ministère de poursuivre : ” Ces attaques démontrent le lien de ceux dénommés par certains pays “groupes opposants modérés” avec les groupes terroristes armés, notamment la délégation de l’ “opposition de Riyad” qui s’est retirée des pourparlers de Genève en vue de faire échec aux efforts déployés pour parvenir à un règlement pacifique de la crise en Syrie”.

Le ministère s’est dit étonné du fait que le Secrétaire général de l’ONU et le Conseil de sécurité n’avaient pas pris en compte les messages que le gouvernement de la République arabe syrienne leur avaient adressés en permanence sur les attaques arbitraires menées par les groupes terroristes armés contre les civils, les quartiers, les villes et les villages sûrs.

A. Chatta

http://sana.sy/fr/?p=60022


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau