L'UNION DES OUVRIERS CONDAMNE L'ENLEVEMENT DE 300 OUVRIERS PAR DAESH

L’Union des ouvriers condamne l’enlèvement des ouvriers de l’usine de ciment “Badiya” par les terroristes de Daech

union
 

Damas/ L’Union des ouvriers a condamné l’enlèvement par les terroristes de Daech de plus de 300 ouvriers et entrepreneurs de la société de ciment “Badiya”, située au nord-est d’Abou Chamat dans la banlieue de Damas.

Dans des messages qu’il a adressés à l’Organisation internationale du Travail “OIT”, à l’Union internationale des Syndicats, et à l’Union internationale des Syndicats arabes, l’Union des ouvriers a appelé les organisations dans les pays européens à exercer des pressions sur leurs gouvernements pour mettre fin au soutien qu’ils apportent au terrorisme et pour mettre en liberté les ouvriers enlevés.

L’Union des ouvriers a imputé aux pays qui soutiennent le terrorisme la “responsabilité entière” des crimes perpétrés en Syrie.

L’Union a en outre réclamé à toutes les organisations des ouvriers amies de se tenir aux côtés des ouvriers syriens qui font face au terrorisme.

R.F. / A. Chatta


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau