LA RUSSIE ABATTRA TOUT MISSILE MENACANT LA SYRIE

Moscou menace d’abattre tout missile menaçant la Syrie

 06 Oct, 2016 19:05  6 octobre 2016

missiles_russes

 Moyent-Orient - Syrie

Rédaction du site

Le ministère russe de la Défense a mis en garde la coalition dirigée par Washington contre des frappes aériennes contre l’armée syrienne, ajoutant que la Syrie avait sur son territoire des systèmes S-300 et S-400 de défense aérienne prêts à l’emploi.

Cette mise en garde répond aux «fuites» publiées par des médias occidentaux et selon lesquelles Washington envisagerait de procéder à des frappes aériennes contre les forces gouvernementales syriennes.

La défense aérienne russe abattra aéronef non identifié en Syrie, a communiqué le ministère russe de la Défense, soulignant que les systèmes antiaériens S-300 et S-400 n’auraient pas le temps de déterminer son appartenance.

« Il faut être conscient du fait que les systèmes russes n’auront pas le temps de déterminer « en ligne directe » le trajet précis des missiles et leur appartenance. Et ceux qui prétendent qu’il existe des avions invisibles vont au devant de graves déconvenues », a mis en valeur le général Igor Konachenkov, porte-parole du ministère russe de la Défense.

Il a également rappelé que la Syrie elle-même possédait des missiles S-200, ainsi que des systèmes BUK et que leurs capacités techniques avaient été mises à jour au cours de l’année écoulée.

«Les informations selon lesquelles les initiateurs de ces provocations sont des représentants de la CIA et du Pentagone sont particulièrement préoccupantes», a ajouté Igor Konachenkov, invitant Washington à procéder à un «calcul approfondi des conséquences possibles de ces projets».

Toute frappe aérienne ou tir de missile contre les territoires contrôlés par le gouvernement syrien posera une menace évidente aux militaires russes, a précisé M. Konachenkov.

« Aujourd’hui, la plupart d’officiers du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie travaillent au sol, livre de l’aide humanitaire, mènent des pourparlers avec les gouverneurs des localités et des unités armées dans de nombreuses provinces syriennes», a expliqué M. Konachenkov.

« Grâce à leur activité, 732 localités et des centaines de milliers de Syriens ont pu retrouver une vie normale. Aussi tout tir de missile ou frappe aérienne contre le territoire contrôlé par le gouvernement syrien présentera-t-il une menace flagrante pour les militaires russes », a poursuivi le général.

Plus tôt dans la semaine, Moscou a confirmé la mise en place de systèmes S-300 en Syrie assurant qu’il fallait des mesures concrètes pour éviter des « bavures » contre les militaires russes semblables à la frappe de la coalition internationale dirigée par les États-Unis contre Deir-ez-Zor.

Le 17 septembre dernier, les avions de la coalition sous commandement américain ont bombardé les positions des forces gouvernementales syriennes entraînant la mort de 83 militaires.

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a de son côté affirmé que les systèmes russes S-300 et S-400 récemment fournis à la Syrie ne posaient quant à eux aucune menace et qu’on n’y avait recourt qu’à des fins purement défensives.

Sources : Sputnik ; RT

http://french.almanar.com.lb/38443   


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau