LA SYRIE N'ADMETTRA JAMAIS CE QUI PORTE ATTEINTE A SA SOUVERAINETE

Mouallem : La Syrie n’admettra pas ce qui porte atteinte à la souveraineté de sa décision nationale

29/03/2016

Alger / Le vice-président du Conseil des Ministres, ministre des AE et des Expatriés, a affirmé que la Syrie n’admettra point ce qui porte atteinte à son unité et à la souveraineté de sa décision nationale.

Mouallem s’est réuni ce matin avec le Premier ministre algérien, Abdelmalek Sellal, avec qui il a examiné les relations bilatérales.

Les deux parties se sont dites satisfaites des relations fraternelles qui lient les deux pays et les deux peuples amis.

Les deux parties ont également échangé les points de vue sur plusieurs questions relatives à la situation actuelle aux deux niveaux, régional et international.

Mouallem a donné au Premier ministre algérien un aperçu exhaustif sur les développements de la situation dans la région et de la crise en Syrie, y compris le dialogue inter-syrien à Genève et les accomplissements réalisés par l’armée arabe syrienne sur le terrain, dont le dernier était la stabilisation de la ville de Palmyre.

“Ce qui se passe dans la région est une exécution d’une politique occidentale visant à émietter la patrie arabe pour qu’ “Israël” domine la région”, a-t-il dit.

De son côté, le Premier ministre algérien a assuré que la position de l’Algérie et de la direction algérienne envers la Syrie est constante.

Il a indiqué que son pays espère l’instauration de la paix dans la région, en particulier en Syrie.

Mouallem a également rencontré le président de l’Assemblée Populaire Nationale en Algérie, Mohamed Larbi Ould Khalifa, qui a mis en exergue les relations historiques qui lient les deux peuples et les deux pays.

Ould Khalifa a insisté sur l’attachement de l’Algérie à l’unité de la Syrie et sur la constance de la position algérienne qui porte sur le fait que l’Etat syrien est le seul responsable de prendre les décisions à l’égard de ses affaires intérieures et extérieures.

Pour sa part, Mouallem a expliqué la position de la République arabe syrienne à propos des positions sur le règlement politique de la crise en Syrie, insistant sur les constantes nationales et le rejet de l’ingérence étrangère.

“La fermeté de l’armée et du peuple syriens avaient fait parvenir la crise à ses fins, c’est pourquoi la Syrie n’admettra point ce qui porte atteinte à l’unité de l’Etat syrien et à la souveraineté de sa décision nationale”, a-t-il fait allusion.

Le président de l’Assemblée Populaire Nationale a offert en l’honneur du ministre Mouallem et de la délégation qui l’accompagne un déjeuner, auquel un certain nombre de membres du l’Assemblée Populaire Nationale avaient pris part.

Ensuite, Mouallem s’est réuni avec Abdul Qadir Bin Saleh, Président du Conseil de la Nation, qui a mis l’accent sur la fermeté du peuple syrien.

Saleh a évoqué les positions du gouvernement algérien soutenant la Syrie au sein des organisations régionales et internationales.

Quant à Mouallem, il a indiqué que sa visite en Algérie avait pour objectif d’informer la direction algérienne de la situation en Syrie.

Mouallem a affirmé que le gouvernement syrien accorde la priorité aux réconciliations, soulignant que la réalité avait confirmé jusqu’à présent que les accomplissements sur le terrain sont le soutien principal au processus politique et aux réconciliations.

Mouallem a aussi mené une visite au musée de “Moudjahid” qui fait la lumière sur l’histoire de la révolution de la libération algérienne.
A. Chatta

 
Photo de L'Agence Arabe Syrienne d'Informations / Sana/.

 

 

 


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau