LA TURQUIE ARME SES BASES PRES DE LA SYRIE. LA RUSSIE MENACE

Ankara équipe ses bases proches de la frontière avec la Syrie, Moscou menace
L’équipe du site

Une équipe de tournage de la chaîne de télévision russe REN TV a réussi à filmer des images vidéo prouvant que les Turcs acheminent vers leurs bases, à la frontière syrienne, matériel militaire et munitions.

Selon le site de la télévision russe Russia Today, l’équipe travaillait dans la ville kurde syrienne de Kobané (Aïn al-Arab) quand elle s'est retrouvée bloquée à cause d’une attaque surprise des combattants de la milice wahhabite takfiriste Daesh (Etat islamique-EI)  contre la ville voisine de Tell Abyad. L’attaque a été  entreprise des deux côtés, depuis la ville de Raqqa, la «capitale» de Daesh, et depuis la frontière turque.

Selon le correspondant de REN-TV Nikolaï Koubantsev, les affrontements entre Kurdes et combattants de Daesh ont toujours lieu dans les banlieues de Tell Abyad, à 20 kilomètres à l’est de Kobané, ville kurde syrienne, assiégée depuis 2014.



Moscou menace

Le ministère russe de la Défense a assuré avoir des informations selon lesquelles la Turquie prépare une attaque contre Tall Abyad.

Selon son centre de  coordination situé dans la base syrienne Hmeimim qui a contacté la cellule d’opérations américaine situé en Jordanie, il est question d’une centaine de miliciens qui ont franchi la frontière syrienne en provenance de Turquie et contrôle d’autres miliciens aux abords de Tall Abyad.
 
Sans tarder le vice-ministre russe des affaires étrangères a mis en garde contre toute intervention terrestre turque en Syrie. «  « Nous sommes inquiets des préparatifs militaires turcs à la frontière avec la Syrie. Toute intervention turque en Syrie provoquera une explosion de la situation d’une façon irréparable », a averti Serguei Riabkov.


9 violations de la trêve

Cette mobilisation intervient au moment où le cessez-le-feu parrainé conjointement par la Russie et les Etats-Unis entame son troisième jour ce lundi. Plusieurs violations l’ont entaché.
Le centre de coordination russe de Hemimim en a recensé 9 depuis la nuit de vendredi à samedi, dont 6 à Damas, selon le site de la télévision arabophone al-Mayadeen.  

Le correspondant de notre chaine al-Manar en Syrie a confirmé les tirs d’obus tirés samedi contre le quartier des Abbasides, à Damas. Il a assuré qu’ils étaient en provenance de Jobar,  ville de la Ghouta orientale occupée par le front al-Nosra (branche syrienne d’Al-Qaïda) et la milice financée par l’Arabie saoudite Jaïch al-Islam.



Des tirs en provenance des modérés

Le centre de coordination russe affirme que la provenance des tirs contre la capitale syrienne est les régions occupées par les groupes des rebelles modérés.

Il y a eu aussi un pilonnage en direction de la localité Makrouçat, dans la province ouest de Damas, en provenance des fermes Bet-Jin  occupées par le Nosra aussi.

Selon le secrétaire général de l'ONU ce lundi, la trêve tient "globalement" malgré des "incidents" isolés.

Le groupe de travail ("task force » coprésidée par les Américains et les Russes) sur la cessation des hostilités "va maintenant essayer de s'assurer que cela ne se poursuive plus et que la trêve continue", a dit le secrétaire-général de l'ONU, en marge de la session annuelle du Conseil des droits de l'Homme.

La France avait demandé une réunion de Task force "sans délai" à la suite d'informations sur la poursuite d'attaques aériennes, « contre des zones contrôlées par l'opposition modérée".

Selon le ministère russe de la Défense, une campagne d’intoxication médiatique est menée pour torpiller la trêve.

 
Khanacer La prise de 95 km

Sur le terrain, les combats pour sécuriser la route Damas Alep, à la hauteur de la localité de Khanacer, se sont poursuivis pour en déloger les miliciens de Daesh qui avaient conquis de larges pans de cette région stratégique, seule passage vers les quartiers loyalistes d’Alep.

L’armée syrienne a réussi à reprendre le contrôle du village Tal al-Hamam au sud de la localité. Ce qui lui permet de sécuriser la route Ithriyya-Khanacer qui s’étend sur une longueur de 95 km.

Selon al-Mayadeen, les voyageurs ont repris cette artère après un arrêt d'une semaine. C'est la deuxième en l'espace de 4 mois qu'elle est visée. 

 

 

Source: Divers

29-02-2016 - 18:28 Dernière mise à jour 29-02-2016 - 18:40 | 1199 vus
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau