LE CHAR RUSSE DERNIER CRI T-90 DEMONTRE SA SUPERIORITE AU COMBAT

Un an en Syrie, où le baptême du feu pour le char russe T-90

 04 Oct, 2016 14:38  4 octobre 2016

chart90

 Amérique et Europe - Russie

no author

Le nouveau char russe T-90 a fait ses preuves au combat en Syrie. Des chars de ce type ont été déployés à la base aérienne de Hmeimim pour protéger les avions russes. Le déploiement de chars russes dernier cri T-90A à la base aérienne syrienne de Hmeimim a provoqué une vive réaction des médias occidentaux en 2015.

Selon les experts, qui ont qualifié le nouveau blindé de « superchar », la Russie a déployé plusieurs T-90 en Syrie parce que les troupes gouvernementales syriennes dotées de chars T-72 n’étaient pas en mesure de garantir la sécurité de la base.

Le T-90 est mieux placé pour protéger un site militaire dans le climat désertique que le T-72. Il a une tourelle soudée, un viseur thermique intégré au système de pointage, un stabilisateur de canon et un système de chargement améliorés. Son système de commande de tir, qui dépasse ses concurrents étrangers, permet au char d’attaquer les cibles en mouvement à tout temps.

Les analystes du magazine américain The National Interest ont alors noté que si les terroristes du groupe État islamique (Daech) utilisaient les chars américains M1A1 Abrams qu’ils ont saisis en Irak, ils n’auraient aucune chance de battre les T-90.

Quelques mois plus tard, fin novembre 2015, des chars T-90 ont été repérés dans la région d’Alep. En décembre, certaines sources affirmaient qu’il s’agissait d’une version de 1992 avec une tourelle coulée. Selon les médias, la Russie a remis ces chars à l’armée gouvernementale syrienne à titre d’aide militaire.

Les médias du Proche-Orient ont annoncé que les T-90 avaient beaucoup contribué au succès des opérations de l’armée gouvernementale syrienne. Ces blindés servaient à protéger les unités d’assaut pendant leur offensive. Cela a permis de libérer des sites stratégiques et de couper les voies d’approvisionnement des terroristes.

Plusieurs chars T-90 ont été déployés dans les villes libérées par l’armée syrienne. Certains médias citent des militaires syriens qui ont eu l’occasion de piloter les T-90. Selon eux, ces blindés se sont montrés efficaces et ont notamment un système de défense impénétrable pour les systèmes antichars modernes TOW dont disposent les terroristes.

Le missile a frappé la partie avant de la tourelle. Les cris de joie émis par les terroristes cessent au moment où ils voient un membre d’équipage vivant. Cela a prouvé que le blindage du char n’avait pas été percé. Pris en photo dans une usine de réparation syrienne, le char attaqué n’avait pas l’air d’être fortement endommagé. Les images où on voit un char T-90 résister à trois frappes de missiles sont aussi impressionnantes.

Selon les participants au combat, les terroristes ont d’abord tiré un missile contre le char, avant d’en tirer deux autres. Le premier missile a explosé à l’approche du T-90, le deuxième a légèrement endommagé une chenille et le troisième a raté sa cible. Le char est resté opérationnel.

L’armée syrienne compterait actuellement une trentaine de chars T-90, d’après Iouri Liamine, expert russe de la crise syrienne cité par le journal Vestnik Mordovii.

Selon le journal, aucun T-90 n’a été détruit en Syrie en un an. D’après certaines sources, les militaires syriens souhaitent recevoir des chars T-90 supplémentaires ce qui, selon eux, permettrait de mettre un terme à la guerre dans le pays.

Source: Sputnik

http://french.almanar.com.lb/34384


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau