LE HEZBOLLAH SYRIEN, NOUVEAU CAUCHEMAR D' "IRAËL"?

Le Hezbollah syrien, nouveau cauchemar d’Israël

 

IRIB- Les Etats-Unis et leurs alliés, qui savent très bien qu’ils ne l’emporteront pas sur le Front de la Résistance, sur les champs de bataille, tentent de mettre en pièces l’axe de la Résistance.

Dans le sillage de la formation des mouvements populaires, dans les pays musulmans de l’Asie de l’Ouest, l’Occident s’est attelé à gérer ces évènements à son profit.

D’autre part, les gouvernements arabes de la région, constatant la chute des régimes voisins, ont décidé d’éteindre le feu de la colère populaire.

C’est ainsi qu’une union s’est formée entre l’Occident et les monarchies arabes du golfe Persique, et, par la suite, les Occidentaux ont tenté de contrôler la situation, au Moyen-Orient, en accordant des soutiens financiers aux gouvernements arabes de la région.

Ce faisant, la thèse de l’engourdissement contre l’éveil a pris forme, par le biais des groupes terroristes.

Dans ce droit fil, on a essayé de canaliser les potentiels des mouvements populaires, pour les introduire dans un cadre, déterminé par les Occidentaux et les pays arabes.

Et dans la foulée, on a été témoin de la formation de divers groupes terroristes, dont le Front Al-Nosra, en Syrie, le groupuscule terroriste d’Abdullah Ezam, au Liban, et Daech, en Irak et en Syrie.

Ce front politique a bouleversé la situation, en Asie de l’Ouest, mettant en confrontation directe le Front de la Résistance avec l’Occident et les gouvernements rétrogrades arabes.

Dans ce cadre, les échecs de ces groupes terroristes, face au Front de la Résistance, les ont affaiblis de plus en plus, faisant capoter la thèse de l’engourdissement contre l’éveil et renforçant de plus en plus le Front de la Résistance.

La victoire de la Résistance a eu un autre avantage : la neutralisation des groupes terroristes et les réglements de compte entre eux.

Par la suite, la politique, derrière la formation de ces groupes, a perdu son sens, et sa nature a été de plus en plus révélée aux jeunes.

Mais, maintenant, on entend d’autres voix du Front de la Résistance, visant à le consolider, de plus en plus, dont l’annonce de la présence du Hezbollah, en Syrie, est un exemple.

L’Axe de la Résistance se renforce, par l’émergence d’autres courants, dans divers points du Moyen-Orient, tandis que les Occidentaux, et, notamment, les pays arabes, ont tenté d’anéantir le Hezbollah libanais, et à présent, on est témoin de l’émergence d’un phénomène, nommé «le Hezbollah syrien», au sein de la structure de l’axe de la Résistance, ce qui consolidera de plus en plus ce front.

Le Hezbollah syrien est la branche de la Résistance islamique, en Syrie.

Ce groupe fait partie des combattants pro-Assad, dans la guerre, en Syrie, et aide, de façon restreinte, l’armée syrienne, dans ses combats contre les opposants au gouvernement de Bachar al-Assad.

Selon les rapports, les membres du Hezbollah sont composés des Chiites syriens, dont la formation et l'encadrement ont été confiés aux commandants du Hezbollah libanais. Leur nombre est estimé à 20.000 éléments.

Jan 10, 2016 15:47 UTC

http://francophone.sahartv.ir/infos/commentaire-i17682-le_hezbollah_syrien_nouveau_cauchemar_d%E2%80%99isra%C3%ABl



 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau