LES AVIONS DE COMBAT RUSSES CONTINUENT LEURS SORTIES CONTRE L'ENNEMI

L’état-major russe : Les avions de combat russes poursuivent leurs sorties sur les positions des terroristes

état-major
 

Moscou / L’état-major russe a affirmé que les avions de combat russes poursuivent leurs sorties sur les positions des réseaux terroristes en Syrie.

Dans une déclaration retransmise par le site web de « Russia Today », le général lieutenant, Sergueï Roudski, de l’état-major de l’armée russe, a fait savoir que les avions de combat russes font quotidiennement 25 sorties environ sur les positions des réseaux terroristes de Daech et du Front Nosra.

Roudski a indiqué que les forces armées syriennes, en soutien des avions de combat russes, exécutent une vaste opération pour reprendre le contrôle de la ville archéologique de Palmyre, soulignant la disponibilité des circonstances nécessaires pour assiéger les terroristes de Daech dans la ville et les vaincre.

Roudski a ajouté que les rapports sur le terrain confirment que l’armée arabe syrienne avait repris le contrôle des collines périphériques de la ville de Palmyre et bloqué les routes de ravitaillement des terroristes.

En outre, Roudski a fait noter que le centre russe de coordination à Hmeymim avait affirmé que 5 violations de l’arrêt des combats avaient été commises par les terroristes pendant les dernières 24 heures, soulignant que le nombre de violations de la cessation des hostilités après sa mise en vigueur s’était élevé à 247.

Et Roudski de poursuivre : « Le centre russe de coordination à Hmeymim, en collaboration avec le centre américain en Jordanie et le centre opérationnel de la cessation des hostilités relevant du Groupe de soutien international à la Syrie à Genève, poursuit son travail 24/24 », soulignant que les trois centres échangent les informations 2 fois au moins quotidiennement.

Roudski a fait savoir que les mesures adoptées par l’armée russe pour soutenir le dialogue inter-syrien contribuent à renforcer la cessation des hostilités en Syrie, soulignant que l’augmentation du nombre de groupes armés, qui avaient adhéré à la cessation des hostilités et dont le nombre avait atteint 43, donne la confiance en le fait que ce processus est irréversible.

Il a, de même, mis l’accent sur les réconciliations accomplies, grâce à une médiation russe, avec les chefs de municipalités de 51 localités réparties comme suit : 37 localités dans la banlieue de Hama, 6 à Homs, 4 dans la banlieue de Damas et 4 dans la banlieue de Daraa.

Il a indiqué que la situation en Syrie connaît le retour graduel de la stabilité après la mise en vigueur de l’arrêt des combats, soulignant que le recul de l’intensité des combats avait permis aux populations de certaines zones de regagner leurs maisons.

R.F. / A. Chatta


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau