LES TERRORISTES D' AL NOSRA PREFERENT SE RENDRE AU HEZBOLLAH QU'A DAESH

dimanche, 07 juin 2015 12:58

Le Front Al-Nosra préfère se rendre au Hezbollah plutôt qu’à Daesh

 
 
 
 
IRIB- L’organisation terroriste du Front Al-Nosra a annoncé qu’elle préfère se rendre au Hezbollah libanais plutôt qu’à Daesh.
Selon le site d’information Al-Khabar, le nombre des hommes augmentent, ces derniers jours, dans les camps de réfugiés syriens, dans les localités de Wadi Hamid et Wadi Hesn, qui sont hors du contrôle de l’armée libanaise. D’après cette source, cela indique que les membres des groupes armés, notamment, de l’organisation terroriste du Front Al-Nosra, commencent à fuir, en grand nombre, les régions, où se déroulent les combats, pour se réfugier dans les camps.
Suite aux changements, survenus sur le terrain, en raison des victoires rapides et successives du Hezbollah libanais, les membres du Front Al-Nosra n’ont pas beaucoup de choix devant eux. Ils n’ont qu’à choisir entre la poursuite des affrontements contre les forces de la Résistance libanaise, au risque d’être tués, leur reddition aux soudards de Daesh, qui contrôlent, actuellement, la localité de Jeroud Ras, à Baalbek, ou se rendre, dans la région libanaise d’Erssal, qui est contrôlée, actuellement, par l’armée libanaise.
Selon des sources locales, les chefs de tribus et les oulémas de la région de la Bekaa s’efforcent, actuellement, de trouver une solution à ce problème. Ils sont en train de négocier avec les dirigeants du Hezbollah libanais, mais il semblerait que, pour le moment, ces négociations ne soient parvenues à aucun résultat.
Ces sources locales laissent entendre, aussi, que les membres du groupe terroriste du Front Al-Nosra sont divisés entre eux. Tandis que certains préfèrent trouver une solution, pour sortir de leur crise actuelle, les autres préfèrent entrer, dans la région libanaise d’Erssal, au risque d’affrontements intenses avec les unités de l’armée libanaise.
Mais toutes les sources se mettent d’accord pour dire qu’il est très peu probable que les membres du Front Al-Nosra veuillent se rendre aux soudards de Daesh. Il y a deux jours, un chef du Front Al-Nosra avait annoncé, ouvertement, qu’il préférait se rendre au Hezbollah libanais plutôt qu’à Daesh. Cependant, il faut rappeler que, récemment, les traîneurs de sabre de Daesh, qui se trouvaient à la portée des armes des combattants du Hezbollah libanais, s’étaient mis à se rallier, provisoirement, avec les terroristes du Front Al-Nosra, sur les hauteurs d’Al-Talajeh.
 
 
 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

Eric Bacher
  • 1. Eric Bacher | 08/06/2015

Mon cher camarade,

Quoiqu'en dit la presse bourgeoise, les terroristes islamistes financés par les USA, la France, la Turquie, le Qatar et l'Arabie Saoudite sont à bout de souffle. Si les frappes US étaient moins poussives, l'EI serait depuis longtemps désintégré. Rappelons-nous les tapis de bombes US au Vietnam. Lorsque l'impérialisme veut frapper, il frappe.
Erdogan s'est pris une claque aux élections législatives turques, voilà une nouvelle donne qui est intéressante. Bachar est soutenu par la majorité du peuple syrien, sans compter les milices populaires, soutenues par le Parti communiste syrien, et les combattants internationalistes venus du Liban, de l'Iran et des Fatimides afghans. Quatre ans de guerre. 250 000 morts syriens... et Fabius qui parade. "Ils" ont eu l'Irak et la Libye..."Ils" n'auront pas la République arabe de Syrie.
Eric Bacher

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau