LES TERRORISTES « MODERES » LARGUENT DES GAZ TOXIQUES. 6 CIVILS TUES !

rebelles syriens

Les rebelles "modérés" soutenus par les USA utilisent des gaz toxiques à Alep

© AFP 2016 AMER ALMOHIBANY

INTERNATIONAL

URL courte

Dossier:

Situation en Syrie (1014)

633209

Plusieurs obus de gaz toxique ont été largués à Alep, entraînant la mort instantanée de plusieurs citoyens, alors que plus de 30 personnes ont été hospitalisées.

Les militants du mouvement Nour al-Din al-Zenki ont tiré plus de sept obus sur le marché local d'al-Awamid dans la vieille ville d'Alep, dans le but de forcer l'armée gouvernementale à arrêter les opérations militaires sur la ville et d'obtenir un nouvel instrument de pression.

"J'étais près de l'endroit où l'un des obus a été largué. Une autre bombe a été larguée sur le marché d'Al-Awamid. Quelques minutes plus tard, je suffoquais et j'avais des nausées, j'ai été soigné sur place, puis transporté à l'hôpital. Cela a sauvé ma vie", a indiqué à Sputnik un habitant d'Alep.

 

Les conséquences d'attaque chimique en Syrie

© REUTERS/ SOCIAL MEDIA

Six Syriens tués suite à une attaque chimique à Alep (vidéo)

Une source à l'hôpital a également noté que les hôpitaux d'Alep recevaient des personnes dans un état grave du fait de l'inhalation de gaz toxiques, tandis que plusieurs victimes étaient mortes sur le chemin de l'hôpital.

 

L'armée gouvernementale a commencé à frapper les sites de lancement de ces obus, alors que l'aviation russe a attaqué les positions du groupe Nour al-Din al-Zenki.

 

Département d'Etat US

© AP PHOTO/ J. SCOTT APPLEWHITE

Les USA ferment les yeux sur les attaques chimiques à Alep

L'utilisation de gaz toxiques par l'opposition armée, que les Etats-Unis qualifie de modérée, est une indication sérieuse du niveau de soutien que Washington apporte à des mouvements armés engagés dans des actes de terrorisme contre des civils en utilisant des armes interdites.

 

Auparavant, ce même Nour al-Din al-Zenki avait décapité un garçon, un Palestinien âgé de 12 ans, qu'ils accusaient d'espionnage. L'exécution a été filmée et la vidéo a fait le tour de la Toile. Le porte-parole du département d'Etat américain Mark Toner, qui a dit avoir vu la vidéo, a déclaré qu'il ne pouvait pas confirmer ces informations.

https://fr.sputniknews.com/international/201608041027159448-rebelles-moderes-utilisent-gaz-toxique-alep/


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau