LES TERRORISTES SYRIENS VEULENT RECEVOIR DES SYSTEMES ANTIAERIENS

NYT: les "rebelles" syriens veulent recevoir des systèmes antiaériens
L’équipe du site

Les rebelles syriens ont appelé les pays les soutenant à leur fournir des systèmes antiaériens afin de combattre les forces fidèles au gouvernement de Damas ainsi que l'Etat islamique.

Selon le New York Times qui cite le commandant de la Division 13 de l'Armée syrienne libre (ASL; opposition) Ahmad al-Saoud, les insurgés ont transmis leur requête via des officiers de liaison qui travaillent en Turquie.

Le NYT rappelle que lors de la guerre d'Afghanistan (1979-1989) l'armée soviétique faisait face aux combattants armés de canons antiaériens américains, dont plusieurs ont par la suite rejoint les rangs d'Al-Qaїda.

"Ce fantôme continue de hanter les hommes politiques américains et empêche les insurgés syriens d'obtenir ce qu'ils veulent le plus: les systèmes antiaériens", explique le journal.

Les rebelles ont confié au NYT avoir reçu des systèmes antichar après le début de l'opération aérienne russe sur le territoire syrien. Selon Ahmad al-Saoud, des missiles antichar américain TOW leur ont permis de détruire sept véhicules blindés en deux jours.

"Tout ce que nous demandons, nous le recevons très vite", a affirmé le combattant rebelle.

La veille, la chaîne de télévision CNN se référant à un officiel US a rapporté que le Pentagone avait livré 50 tonnes de munitions aux combattants anti-Assad, dont des armes légères et des grenades à main.

La sous-secrétaire américaine à la Défense Christine Wormuth a auparavant souligné que les Etats-Unis n'avaient pas l'intention de fournir des systèmes antichar et des lance-roquettes portables aux combattants d'opposition syrienne.

Par ailleurs, l'aviation de transport des Etats-Unis a livré 50 tonnes d'armes et d'équipements  aux rebelles, cette soi-disant "opposition modérée" syrienne. Ce pas représente une tentative de trouver de nouveaux moyens de soutenir cette partie du conflit.

Une source venant des milieux politiques a confié à la chaîne CNN, sous couvert d'anonymat, l'information concernant l'opération de livraison de dizaines de tonnes de munitions de la Force aérienne des Etats-Unis.

Plusieurs avions militaires de transport C-17, accompagnés par des avions de combats, ont largué la cargaison contenant les munitions au nord de Hassaké.

Vendredi 9 octobre, le porte-parole du Pentagone Peter Cook a déclaré que Les Etats-Unis allaient désormais fournir des équipements et des armes à des groupes sélectionnés de l'opposition syrienne modérée.
 

Avec Sputnik

 

Source: Agences

13-10-2015 - 10:36 Dernière mise à jour 13-10-2015 - 10:40 | 291 vus

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau