LES USA LANCENT DES INFOS ERRONEES SUR LES CONSULTATIONS RUSSO-US

Lavrov : Washington diffuse des informations de tromperie sur les consultations russo-américaines relatives au règlement de la crise en Syrie

Lavrov
 

Moscou/ Le ministre russe des AE, Sergueï Lavrov, a souligné que les Etats-Unis diffusent des informations erronées sur les consultations russo-américaines concernant le processus de règlement de la crise en Syrie.

Dans une conférence de presse qu’il a tenue aujourd’hui à Moscou conjointement avec son homologue serbe, Ivica Dacic, Lavrov a fait savoir que de telles informations données aux médias auront des effets négatifs sur la question du règlement de la crise en Syrie.

Et Lavrov de poursuivre : «Les États-Unis déforment les faits bien qu’ils aient signé les décisions conjointes portant sur le fait que c’est au peuple syrien seul de définir l’avenir de la Syrie ».

Lavrov a fait savoir que l’incapacité claire de Washington avait poussé un certain nombre de ses alliés dans la région et en Europe à répondre aux dispositions des résolutions du Conseil de sécurité sur le droit du peuple syrien de décider de son avenir, notamment le choix de son leader.

Lavrov a estimé que de telles questions peuvent être résolues uniquement par des élections libres et démocratiques, soulignant que ces élections ont été prises en considération dans le cadre du processus politique dont les dimensions avaient été admises au Conseil de sécurité.

Peskov : Parvenir à une solution constante de la crise en Syrie implique la participation de toutes les forces, y compris les Kurdes syriens

Le porte-parole du président russe, Dmitri Peskov, a souligné que la réalisation d’une solution constante de la crise en Syrie implique la participation de toutes les forces, dont les Kurdes syriens.

Dans une déclaration qu’il a donnée aujourd’hui à la presse, Peskov a fait noter que la prise d’une décision sur l’avenir de la Syrie ne se sera que via des négociations globales, avec la participation de toutes les forces politiques en Syrie, dont les Kurdes.

Et Peskov d’ajouter : “La délégation du gouvernement syrien, qui représente l’autorité légitime, participe aux pourparlers de Genève et nous espérons que cette participation se poursuit d’une façon constructive”.

Bulletin français

 
 
 
 
 
 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau