ONU : JAAFARI EXIGE L’ARRET DES FOURNITURES D’ARMES AUX TERRORISTES

Jaafari réclame au Conseil de sécurité de garantir l’arrêt de la fourniture des armes aux terroristes

JaafariJaafari

 

New-York/La Syrie a réclamé de nouveau au Conseil de Sécurité d’assumer ses responsabilités en vue de garantir l’arrêt de la fourniture des armes de destruction massive aux réseaux terroristes en Syrie et dans tout le monde.

Le représentant de la Syrie auprès de l’ONU, Bachar al-Jaafari, a fait savoir l’existence de grandes lacunes exploitées par les terroristes pour obtenir des armes de destruction massive en vue de réaliser leurs objectifs criminels.

Lors de consultations officielles sur ce qui a été exécuté de la résolution de l’ONU N° 1540 de l’an 2004, Jaafari a souligné l’implication directe de certains gouvernements membres de l’ONU dans la fourniture d’armes chimiques aux groupes terroristes, tandis que d’autres pays ferment les yeux devant les grandes violations de la résolution N° 1540, ce qui compromet la paix et la sécurité internationales.

Jaafari a affirmé que la Syrie a transmis, à travers des dizaines de lettres officielles adressées au secrétaire général de l’ONU et aux présidents successifs du Conseil de Sécurité, des informations sur la facilitation par des gouvernements des pays soutenant le terrorisme en Syrie, surtout les deux gouvernements turc et saoudien, de l’arrivée d’armes et de matières chimiques aux groupes terroristes armés.

Jaafari a précisé que certains pays membres et non membres du Conseils de Sécurité ont les oreilles sourdes quant aux avertissements et aux appels répétés lancés par la Syrie pour le respect de la résolution N° 1540 et ils méconnaissent la résolution N° 2118 réclamant aux pays membres de s’abstenir de fournir toute forme d’appui aux groupes terroristes.

Jaafari a réitéré l’engagement de la Syrie aux résolutions internationales et aux mesures en vigueur pour la coopération et la coordination en vue de faire face à la menace représentée par l’arrivée aux terroristes des armes de destruction massive.

A noter que la résolution N° 1540 de l’an 2004 interdit à tous les pays de fournir toute forme d’appui aux pays qui possèdent, fabriquent, transportent ou utilisent les armes nucléaires, chimiques ou biologiques, surtout à des fins terroristes.

La résolution demande à tous les pays d’adopter et de mettre en vigueur des résolutions efficaces et de prendre des mesures en vue d’empêcher la prolifération de telles armes.

R.B.

http://sana.sy/fr/?p=63466


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau