PREMIER BILAN DES FRAPPES RUSSES EN SYRIE

Syrie

Frappes russes en Syrie: premier bilan

© Sputnik. Andrey Stenin
 
International
 
URL courte
 
Syrie: frappes aériennes russes contre l'EI (100)
 
57134491511

Selon le président russe Vladimir Poutine, l'opération aérienne lancée par Moscou contre le groupe terroriste Etat islamique (EI) en Syrie a une durée et une mission bien définies.

 

Les frappes aériennes que l'aviation russe porte contre les terroristes de l'EI en Syrie depuis le 30 septembre sont un succès, a déclaré vendredi le président russe Vladimir Poutine, en visite au Kazakhstan.

"Nos militaires ont produit des résultats impressionnants en frappant depuis l'air et la mer les objectifs confirmés par les Syriens. Nous avons détruit des dizaines de postes de commandement et des dépôts de munitions, éliminé des centaines de terroristes et beaucoup de matériels", a indiqué M.Poutine cité par son service de presse.

 

Selon le président russe, l'opération russe contre l'EI a une durée et une mission bien définies: l'armée russe n'attaque que les groupes terroristes en Syrie "pendant les offensives des troupes syriennes contre les terroristes".

 

Les avions russes ont effectué 669 sorties dont 115 la nuit, frappant 456 sites de l'EI depuis le 30 septembre, a annoncé vendredi le chef d'Etat-major général russe Andreï Kartapolov.

La mission principale de l'opération russe en Syrie consiste à écraser l'EI et à ramener la situation dans le pays dans le cadre politique.

 

Selon différentes données, l'EI compte actuellement entre 30.000 et 80.000 combattants. D'après l'Etat-major général russe, les unités de l'EI sont fortes de 40.000 ou 50.000 hommes.

 

La Russie mène depuis le 30 septembre une opération militaire contre l'EI en Syrie sur décision du président russe Vladimir Poutine et à la demande du président syrien Bachar el-Assad. Les frappes aériennes russes ciblent les sites militaires, les centres de communication, les transports, ainsi que les stocks d'armes, de munitions et de combustible appartenant à l'EI. Le 7 octobre, quatre navires de la Flottille russe de la mer Caspienne ont aussi tiré des missiles contre des sites de l'EI. Selon l'Etat-major général russe, les terroristes essuient des pertes considérables et changent de tactique en se réfugiant dans les habitations. Ils ont perdu la plupart de leurs armes et matériels sur la ligne de contact avec les troupes syriennes. Plusieurs groupes faisant partie de l'EI sont déjà prêts à quitter la zone des hostilités.


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau