QALAMOUN : DE NOUVELLES REGIONS LIBEREES PAR LA RESISTANCE

De nouvelles régions libérées par la résistance au Qalamoun
 

  L'armée syrienne et les combattants de la résistance libanaise poursuivent leur avancée dans le jurd du Qalamoun et libèrent des collines et des régions supplémentaires, infligeant de lourdes pertes aux  terroristes.

Ce samedi, ils ont pris le contrôle de la colline de Sadr el-Boustan, au nord du mont Talaat Moussa, située à une altitude de 2600 mètres au-dessus du niveau  de la mer. Cette colline surplombe le reste du jurd de Flita et de Jarajir, ainsi qu'une grande partie du jurd d'Aarsal.  


"La résistance plus décidée que jamais à la lutte antiterroriste"

Le vice-secrétaire général du Hezbollah cheikh Naïm Qassem a assuré que la résistance est décidée à libérer les territoires occupés des takfiristes, qui occupent 400 km² des territoires libanais dans le jurd d'Aarsal. "La résistance continuera à les pourchasser, mais malheureusement, d'aucuns leur assurent une couverture politique et accepte leur occupation", a-t-il dit dans une cérémonie estudiantine dans la Banlieue sud de Beyrouth.

Cheikh Qassem a lancé un appel au courant du Futur pour oeuvrer de concert à la libération de la terre. "Nous sommes prêts à coordonner avec le Futur en vue de libérer ensemble notre terre,  et s'il préfère recourir à l'Etat libanais via le gouvernement, nous accepterons que le gouvernement prenne des décisions convenables pour libérer la terre. Mais si aucune mesure n'est prise en ce sens, nous sommes décidés de faire ce qui est nécessaire pour protéger notre peuple, notre pays et libérer nos terres du terrorisme takfiriste", a-t-il dit.

Réagissant aux politiciens qui appellent le Hezbollah à se mettre de côté et à laisser aux forces militaires le soin de combattre les terroristes, Cheikh Qassem a cité l'exemple de l'Irak: "A Ramadi, les politiciens ont dit qu'ils ne veulent pas de forces paramilitaires pour ne pas créer de zizanie entre sunnites et chiites. Daech est ensuite entré dans toute la région et a pris le contrôle total d'al-Anbar". 

Un juge religieux d'al-nosra arrêté

Les renseignements de l'armée dans la Békaa ont réussi à arrêter Abdel Nabi Roumieh et son fils Alaaedine à Bar Elias. Tous les deux appartiennent au front terroriste al-nosra.

Habitant dans une villa à 20 mètres de la route principale, les deux terroristes possédaient 20 téléphones portables et des ordinateurs. Sachant qu'Alaaedine est manchot depuis les derniers affrontements du Qalamoune.

Ils ont été transportés au ministère de la défense pour les interroger, Roumieh étant membre du conseil juridique du front al-nosra dans le Qalamoun et un juge religieux à Yabroud.

Il était chargé d'enrôler des jeunes et de les endoctriner. La région de Bar Elias est soumise à un contrôle sécuritaire accru depuis les affrontements du Qalamoun et la fuite de miliciens d'al-nosra vers ce village de la Békaa du centre.

 61 Syriens arrêtés

Le commandement de l'armée libanaise a fait état de l'arrestation de 61 Syriens ayant commis de délits à Akkar, au nord Liban, et à Zahlé, au nord-Est du pays. Ces derniers sont entre autre accusés de séjour sans permis, d'utilisation de faux-papiers, et de vente de drogues. 19 kg du haschisch ont été confisqués par l'armée au nord.  

Jeudi, l'armée a arrêté à Aarsal un Libanais qui transportait de produits alimentaires au jurd du village pour les faire passer aux groupes terroristes.

 

source: al-Manar, alhadathnews
 

 

Source: Sites web

23-05-2015 - 17:59 Dernière mise à jour 23-05-2015 - 18:43 | 1364 vus
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau