QALAMOUN : GRAND REVERS DES TERRORISTES D'AL-NOSRA

vendredi, 08 mai 2015 03:48

Qalamoun: grand revers du Front Al-Nosra...

 
IRIB- Des sources syriennes viennent d'annoncer la libération de la région stratégique de «Qalamoun»,
le plus important fief des terroristes takfiris du Front Al-Nosra, limitrophe du Liban.
Juste une semaine après le lancement de l'opération conjointe Armée syrienne/Hezbollah, dans la zone stratégique de Qalamoun, proche de la ville frontalière libanaise d'Erssal, le commandement de l'armée syrienne a tenu à faire allusion, dans un communiqué, aux lourds dégâts subis par les terroristes du Front Al-Nosra, insistant sur le rôle des combattants du Hezbollah libanais, dans le succès de cette opération. Au cours d'intenses combats entre le Hezbollah et les terroristes takfiris, des dizaines de terroristes, dont quatre chefs, Abou-Wadi'i, Abou-Faradj Al-Omri, Abou-Badr et Abou-Fatima, ont été tués. Par ailleurs, lors de cette opération, des dépôts de munitions, un atelier de fabrication de bombes, des dizaines de chars, ainsi que des véhicules volés, objets d'attentats terroristes contre les civils, par les Takfiris, ont été découverts et saisis. Quelques heures après l'annonce du lourd échec des terroristes takfiris, dans la zone montagneuse du Qalamoun, le chef du Front Al-Nosra, dans la région, Abou Malek al-Telli a destitué certains commandants, in situ, les remplaçant par de nouveaux éléments, dans l'espoir de pouvoir remonter le moral de ses membres. Selon les autorités libanaises, après l'éclatement de la crise, en Syrie, et l'impuissance des terroristes à avoir accès à leurs objectifs, ces groupes takfiris ont tenté d'étendre leurs agissements terroristes de la région stratégique de Qalamoun, au Liban, pour, ainsi, reléguer, au second plan, leurs défaites consécutives. Après l'arrivée de groupes terroristes, l'été dernier, de la chaîne montagneuse du Qalamoun aux régions frontalières du Liban, notamment, Erssal et Ras Baalbeck, dans le Nord-Est, ayant fait des morts, blessés et disparus libanais, l'armée, le Hezbollah et les services de renseignement libanais ont appliqué des plans sécuritaires spéciaux, pour la lutte contre les groupes terroristes et takfiris. Ces mesures ont rétabli une sécurité relative, au Liban, cependant, la récente opération commune du Hezbollah et de l'armée syrienne, dans la région de Qalamoun, peut être considérée comme un plaque tournante, dans l'histoire de la confrontation avec les terroristes takfiris, dans la région. Ceci étant dit, on s'attend à ce qu'après la libération de la zone stratégique de Qalamoun, en Syrie, limitrophe des hauteurs frontalières d'Erssal et Ras Baalbeck, à l'intérieur du territoire libanais, la frontière libanaise soit, largement, en sécurité, et que la circulation des terroristes, dans les régions frontalières libano-syriennes soit, considérablement, réduite.

http://french.irib.ir/analyses/commentaires/item/368403-grand-revers-des-terroristes-takfiris-à-la-frontière-libano-syrienne


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau