QUE PREPARENT LES USA ET « ISRAËL » DANS LE SUD SYRIEN ?

 
  Quelque chose se prépare dans le sud syrien...par les USA et Israël
L.Mazboudi

Les Américains et leurs alliés en Syrie ne vont pas rester les bras croisés face à l’exploit réalisé par l’armée syrienne et ses alliés, russe, iranien et Hezbollahi dans le nord de la Syrie.

Cet exploit qui verra dans les prochains jours la libération de la totalité  de la ville stratégique d’Alep a sans doute redistribué des cartes, et pourrait être perçu comme un facteur  qui altère l’équilibre des forces établi sur le terrain. A l’avantage bien sur du gouvernement syrien, dont la position aux pourparlers se verrait assurément renforcée. 

Selon le journal libanais al-Akhbar,  plusieurs indices relevés récemment laisseraient croire que le rééquilibrage devrait se faire dans le sud de la Syrie, frontalier avec la Jordanie et la Palestine occupée par Israël. 

Il y a eu entre autre la déclaration du secrétaire d’état américain à la Défense Ashton Carter qui a déclaré que « la coalition conduite par les USA contre Daesh cherchera l’occasion d’attaquer ce groupuscule dans le sud syrien ». Sachant que la présence de cette milice wahhabite takfiriste dans cette région est plutôt modeste.

Et il s’est passé aussi un retrait plutôt suspect du front al-Nosra de ses positions situées dans le camp palestinien de Yarmouk qu’il se partage avec Daesh dans la province ouest de Deraa. 

Mais l’indice le plus révélateur est sans aucun doute les divulgations des médias israéliens selon lesquels les deux armées américaine et israélienne s’apprêtent à effectuer ensemble des manœuvres militaires dans le désert du Néguev, au sud de la Palestine occupée. Qualifiées de « grande envergure », ces exercices seront composés et simuleront des combats dans des zones résidentielles et des parachutages de forces dans les lignes arrière.  

En même temps, l’armée israélienne a décidé d’augmenter sa soi soi-disant « aide humanitaire » fournie au Syriens en ouvrant la frontière du Golan occupé à la Syrie, face aux régions occupes par les milices dans le sud syrien.

Dans les rapports israéliens, il est question que Tsahal est en train d’étudier une demande qui a été faite par l’association d’aide aux réfugiés Amalia, présidée par l’homme d’affaires israélo-américain Moti Kahana pour élargir « son activité humanitaire » en Syrie. 

Dans un entretien avec le quotidien israélien Yediot Aharonot il a fait part que l’un des objectifs de son organisation est d’établir une zone sécuritaire dans le sud syrien. Il devrait s’y mettre une fois l’armée israélienne lui a donné son feu vert. Les ambitions de ce projet sont bien grandes et évoquent déjà une intervention et un contrôle par procuration du sud syrien. 

Par contre, aucune intervention de l’armée israélienne ne semble envisagée dans le sud syrien. Son rôle se limitera au soutien en renseignements et parfois à des opérations ponctuelles aériennes effectuées par ses bombardiers ou drones. 

La Jordanie devrait part au projet ainsi que les milices armées qui se trouvent dans cette région et qui lui sont d’ailleurs affiliées. Des unités pourraient aussi être amenées de l’extérieur.

Plus qu’un rééquilibrage avec le scénario qui s’est passé dans la nord syrien, Américains et Israéliens s’attellent de fin en comble pour empêcher qu’il ne se répercute dans le sud. D’autant que le président syrien Bachar al-Assad et le numéro un Hezbollah sayed Hassan Nasrallah avaient menacé de lancer des opérations de résistance contre l’occupation israélienne dans cette région.

Depuis deux jours, l’agence iranienne Fars News a publié la photographie d’un commandant des forces bassidjs, armée de volontaires, le général Mohammad-Rida Naghdi. Il regardait à travers ses jumelles les hauteurs du Golan occupé, à partir d’une région de Quneitra au sud-ouest de la Syrie. 

C’est la première fois qu’un haut responsable iranien visite officiellement cette zone, depuis la mort d'un général iranien et de 5 combattants du Hezbollah, tués en 2015 dans un raid israélien, s’est contenté de préciser l’agence. 
 

 

Source: Divers

29-07-2016 - 17:43 Dernière mise à jour 29-07-2016 - 17:43 | 557 vus

http://french.almanar.com.lb/adetails.php?eid=317491&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau