QUNEITRA : L’OFFENSIVE ISRAELO-TERRORISTES D’AL-NOSRA REPOUSSEE

Quneitra: l'offensive israélienne repoussée

Fri Jul 22, 2016 12:8PM

Les terroristes pro-israéliens à Quneitra dans le sud de la Syrie. (Archives)

Les terroristes pro-israéliens à Quneitra dans le sud de la Syrie. (Archives)

Une violente offensive d'al-Nosra contre Quneitra a été repoussée par l'armée syrienne et ses alliés de la Résistance. Les forces spéciales israéliennes ont diligenté cette offensive. 

Le porte-parole du bataillon du Golan, lié aux forces de défense nationale syrienne l'a confirmé : "l'offensive d'envergure des terroristes d'al-Nosra contre la province méridionale syrienne a été repoussée". 

" Des dizaines de terroristes d'al-Nosra ont pris d'assaut l'axe al-Hamidiyeh-Samadaniyeh dans la banlieue ouest de Quneitra, attaque qui a été neutralisée en plusieurs étapes. Les terroristes ont fini par tomber dans les guets-apens. Le bilan des pertes est important dans les rangs terroristes. 

Les forces syriennes ont réussi à détruire de grandes quantités d'armements et de munitions et les terroristes ont battu la retraite et se sont repliés dans des régions situées sur les frontières entre le Golan et Quneitra. 

Cette source évoque ensuite l'implication directe d'Israël dans cette offensive . " Depuis que les forces spéciales israéliennes ont débarqué sur le sol syrien, les unités du bataillon du Golan s'attendaient à une telle offensive. Les Israéliens ont tout fait pour apporter un soutien logistique large aux terroristes et détourner de la sorte l'attention de l'axe de la Résistance d'Alep et de l'occuper sur le front sud. L'offensive a duré pendant toute la nuit de jeudi à vendredi et les terroristes, retranchés dans des maisons inhabitées de la cité " Samadaniya" attaquaient l'armée syrienne. Attaques qui ont pourtant été repoussées" 

http://presstv.com/DetailFr/2016/07/22/476392/Quneitra-loffensive-isralienne-repousse


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau