SAYED NASRALLAH EXPLIQUE LA STRATEGIE US EN SYRIE

USA concentrés sur les frontières syro-irakiennes

Wed Oct 12, 2016 5:25AM

Le Secrétaire général du Hezbollah, Seyyed Hassan Nasrallah aux cérémonies de Tas'ua 2016©AL ALAM

Le Secrétaire général du Hezbollah, Seyyed Hassan Nasrallah aux cérémonies de Tas'ua 2016©AL ALAM

« Le sang des Yéménites poussera l’Arabie vers les abîmes de l’Histoire », a averti le Secrétaire général du Hezbollah Seyyed Hassan Nasrallah qui a participé en personne à la neuvième nuit de commémoration du martyr de l'Imam Hossein .

"Le régime saoudien a commis une erreur historique, quand il a cru pouvoir triompher dans sa guerre contre le Yémen en quelques semaines. Cette erreur, il l'a commise à cause de son arrogance et de son mépris envers le peuple yéménite ».

Nasrallah a conseillé à Riyad de mettre un terme à son offensive faute de quoi, c'est " tout son régime politique qui va s'effondrer".

Plus loin dans son discours,  le secrétaire général du Hezbollah a évoqué la Syrie : " Les dernières évolutions vont vers une escalade des tensions militaires, alors que les lueurs d’un compromis politiques s’éloignent après la rupture du dialogue entre les Etats Unis et la Russie".

 Nasrallah est revenu ensuite sur la stratégie américaine sur les frontières syro-irakiennes : "Les Américains n’ont pas fini d’exploiter les deux branches issues d’Al-Qaïda, le front al-Nosra et Daech. Ils continuent à soutenir les terroristes d'Al-Qaïda dans le nord syrien, et à entasser tous les membres de Daech dans l’est syrien, y compris, ceux qui fuiront la bataille de Mossoul en Irak. Il s'agit de concentrer les terroristes à Raqqa et Deir ez-Zour, jusqu’à la frontière jordano-irakienne et tout au long de la frontière syro-irakienne.  Les Américains ont fait la même chose lors de la bataille de Falloujah et d’al-Anbar, en ouvrant les voies aux membres vaincus de Daech et en les poussant à gagner le sol syrien. Gare donc aux autorités irakiennes, les Etats-Unis comptent reproduire le scénario de Falloujah à Mossoul". 

Selon Nasrallah la tactique américaine est trahie par les frappes contre les positions de l'armée syrienne à Deir ez-Zour : "Les raids américains contre les positions de l’armée syrienne n’avaient rien d’une bavure. Ils visaient à renverser la donne dans cette région au profit de Daech."

Pour Nasrallah, Alep a perdu de son importance pour Washington : " La présence de Daech au nord d’Alep n’a plus aucune importance pour les Etats-Unis. Aussi bien à Idleb qu'à Alep, les Américains ferment les yeux sur le trafic d'armes à destination d'Al Nosra, groupe qaïdiste et impliqué dans les attentats du 11/9. Et pourquoi cette générosité? parce que Washington n’a pas encore fini d'exploiter Al-Nosra en Syrie dans le sens de ses objectifs". 

http://presstv.com/DetailFr/2016/10/12/488677/Stratgie-US-en-Syrie-Nasrallah-explique


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau