SYRIE : CES DERNIERES 24 HEURES L'ARMEE RUSSE A FRAPPE 9 CIBLES DE DAESH

 
 
 

La Russie a annoncé lundi avoir mené ces dernières 24 heures des frappes aériennes sur neuf cibles de l'organisation terroriste «Daech», poursuivant son intervention militaire en Syrie.

Selon le ministère russe de la Défense, des avions SU-34, SU-24M et SU-25 ont effectué 25 sorties et détruit notamment un poste de commandement dans la province de Homs, des dépôts de munitions et un nœud de communication dans celle deSyrie: l'armée russe dit avoir frappé neuf positions de «Daech» ces dernières 24 heures. Homs, des véhicules blindés dans la province de Idleb et un «poste de commandement de l'Etat islamique (EI ou Daech)» dans la province de Lattaquié.

De bonnes conditions météo pour les frappes

Des conditions climatiques et une visibilité excellentes: la télévision publique russe Rossia 24 a étendu ses prévisions météorologiques à la Syrie, vantant un mois d'octobre «idéal pour des vols au-dessus» du pays après le début des frappes aériennes russes.

«Le sujet de la semaine, ce sont les frappes aériennes des forces russes qui ont commencé en Syrie. Et comme l'estiment les experts, la date pour ces opérations militaires a été très bien choisie du point de vue climatique», a commenté la présentatrice météo de la chaîne Rossia 24 dans son édition de samedi. «Le mois d'octobre est idéal pour des vols au-dessus de la Syrie», a poursuivi la présentatrice tandis qu'étaient diffusées les vidéos aériennes des bombardements russes sous un bandeau «La météo des vols».

«Le vent peut souffler jusqu'à 15 mètres par seconde et il pleut une fois tous les 10 jours, mais cela n'aura aucun impact significatif sur nos bombardements», s'est-elle enthousiasmée. Concernant la température, la chaleur devient critique pour les pilotes à partir de 35°Celsius, mais heureusement, «la température atteint rarement de tels niveaux en octobre», a expliqué ensuite la présentatrice de la chaîne publique.

Et si les journées nuageuses sont plus nombreuses qu'en été, l'altitude des nuages varie de quatre à 10 km à cette période: «Dans ces conditions, nos avions pourront plonger sous les nuages et mener efficacement leurs bombardements».

Attention cependant: «L'automne arrive rapidement et le temps va changer en novembre. Les brouillards sont plus fréquents et rendront les sorties de nos avions un peu plus délicates», a averti la présentatrice.

L'aviation russe a lancé la semaine dernière une campagne de frappes aériennes en Syrie contre le groupe extrémiste «Daech».

Source: agences et rédaction

05-10-2015 | 15:01
 
http://www.french.alahednews.com.lb/essaydetails.php?eid=16206&cid=309#.VhLNrCtCfao
 

 

 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau