SYRIE : DE QUOI A PEUR "ISRAËL"?

Assad, droit dans ses bottes

 

Sep 13, 2015 18:36 UTC

Assad, droit dans ses bottes

IRIB- Selon l'éditorialiste du journal "As-Safir", Israël regarde d'un oeil inquiet le retour en force de la Russie,

au Moyen- Orient , retour que Moscou effectue, en vendant certains armements et munitions sophistiqués aux pays de la région. Israël n'a pas, uniquement, peur du fait que Moscou équipe l'Iran et la Syrie de systèmes défensifs. Sa peur consiste, surtout, à voir la Syrie et l'Iran s' armer de dispositifs d'attaque. Des informations font état de la livraison d"armements stratégiques à la Syrie. Des "Sukhoi 30" russes devront, également, être livrés aux Iraniens, dans les prochaines semaines. Or, ces chasseurs ne sont possédés que par de rares pays . Les médias israéliens affirment que tout accès iranien à cet appareil constitue une évolution dangereuse, car il élargirait, de façon significative, les capacités de combat iraniennes. Chaque "S-30" coûte entre 30 millions à 50, millions de dollars. C'est un avion supersonique, capable de couvrir une distance de 3.000 kilomètres, sans avoir besoin de se ravitailler. C'est plus grand que la distance qui sépare, géographiquement, Israël de l'Iran. cet avion pourrait, aussi, transporter des missiles sophistiqués, des obus d'un calibre de 30 mm. Tel-Aviv a tout fait, pour empêcher la livraison des S-300 à l'Iran, sans succès. Il a fait appel à ses relations, en Europe et aux USA. Il ne pourra, sans doute, pas en faire autant, pour les avions "SU-30". Les liens russo syriens sont, encore, plus étroits. L'expert militaire de "Haaretz", Amos Ariel,  souligne le renforcement de l'aide militaire russe à la Syrie, ainsi que la possibilité d'une présence des forces armées russes, en pleine guerre. Israël croit comprendre qu'aussi bien la Russie que l'Iran sont déterminés à préserver Assad. Ariel s' inquiète du fait que, depuis la signature de l'accord nucléaire du 14 juillet, de nombreux canaux ont été ouverts entre l'Iran et la Russie, et les deux pays coopèrent plus étroitement, en Syrie. Les frappes US contre Daech ont servi Assad, qui, fort du soutien irano-russe, semble venir à bout de ses problèmes. Si la Russie compte bâtir une base aérienne, à Lattaquié, Israël devra revoir sa ligne de conduite. 

http://francophone.sahartv.ir/infos/article-i3953-syrie_de_quoi_a_peur_tel_aviv


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau