SYRIE : EXPLOSION TERRORISTE A DAMAS. MULTIPLES FRAPPES DE L'ARMEE

Agences

 
 
 
Explosion terroriste à Damas, multiples frappes de l’armée syrienne

 Des terroristes circulant à motos ont attaqué lundi un quartier de Damas et l'un d'eux a détonné sa ceinture d'explosifs faisant six blessés, ont indiqué à l'AFP une source de sécurité et une source hospitalière.

   Le front al-Nosra, branche syrienne d'Al-Qaïda, a revendiqué cette attaque sur Twitter en affirmant: "Avec l'aide de Dieu, trois de nos lions ont pu s'infiltrer dans le bâtiment des services de logistique (de l'armée)".

   "Un groupe terroriste, circulant à motos, a attaqué des forces de sécurité dans le quartier de Roukneddine.  Quand ses membres se sont aperçus qu'ils étaient encerclés et ne pouvaient pas fuir, l'un d'eux a fait exploser sa ceinture d'explosifs", a affirmé une responsable des services de sécurité.

Six personnes ont été blessées et hospitalisées, a indiqué à l'AFP un responsable de l'hôpital Hisham Sinan, qui se trouve à proximité.

 Roukneddine, dans le nord de Damas, est un quartier résidentiel contrôlé par les autorités, qui y ont installé plusieurs points de contrôle.

 L'attaque a eu lieu près des bureaux du département de logistique de l'armée mais l'armée a démenti que le chef de ce bureau, le général Mohammad Aïd, ait été blessé dans l'explosion, comme le prétend  l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

Des témoins interrogés par l'AFP ont fait état d'une explosion suivie d'une fusillade qui a duré 15 minutes environ.

Des groupes terroristes sont implantés à l'est de Roukneddine, dans la Ghouta orientale, d'où le régime œuvre pour les chasser.

Frappes de l’armée contre les terroristes à Maydaa

Le village Maydaa est situé à l’Est de Douma, bastion des miliciens de Zahran Allouche dans la ghouta orientale de Damas, et constitue une voie obligatoire pour le passage et le ravitaillement des miliciens en provenance de la Jordanie.
Avec le contrôle par l’armée syrienne dudit village, l’étau se resserre encore plus sur les terroristes.

Ainsi, les groupes terroristes Jaïsh el-Islam, le front al-Nosra et les autres factions présentes dans la région s’étendant de la Jordanie, de Damir et de Badya sont désormais assiégés et les voies de ravitaillement coupées.

Dans cette vidéo exclusive du correspondant d’al-Manar à Damas, on voit les frappes menées par l’armée syrienne contre les repaires des groupes terroristes de Maydaa.

L’armée s’empare de plusieurs villages à Hassaké

Par ailleurs, l’armée syrienne, en collaboration avec des groupes de la défense populaire, s’est emparée complètement des villages de Salayiah, Hamar Ward Chaqra, Sakher, Sarb, Mujeibrah, Rajman et Tabeh dans la banlieue-est de Hassaké, après y avoir éliminé les derniers repaires des terroristes de ”Daech”, selon une source militaire.

A Daraa, la même source a indiqué qu’une unité de l’armée avait détruit un lance-roquettes et éliminé de nombreux terroristes près du bâtiment de la météorologie à Daraa al-Balad.

Une autre unité a abattu des terroristes, leur infligeant de lourdes pertes en armes dans le quartier de Kark et au sud du bâtiment de la Poste dans le quartier de Daraa al-Balad.

Dans la localité de Kafar Chams, des repaires et des rassemblements des terroristes du ”Front Nosra” et du ”Mouvement al-Muthana al-Islamiah” ont été visés par l’armée.

La source a fait noter que les opérations de l’armée menées contre les repaires des terroristes du ”Front Nosra” dans la localité d’Attman, se sont soldées par l’élimination de nombre de terroristes.

Dans le village de Ghariah Charqiah, de nombreux terroristes ont été abattus ou blessés, alors que leurs armes et munitions ont été démolies dans une opération effectuée par l’armée.

Dans la banlieue de Quneitra, l’armée avait abattu des terroristes du ”Front Nosra” et détruit leurs entrepôts d’armes et de munitions dans les localités de Massharah et Hamidiyah.

Golan: 2 Casques bleus blessés

Deux Casques bleus ont été blessés ce lundi par des obus de mortiers tirés depuis la Syrie vers la partie du plateau du Golan occupée par Israël, a indiqué une porte-parole de l'armée israélienne.

Les deux militaires de la Force des Nations unies chargée d'observer le désengagement sur le Golan (FNUOD), "légèrement blessés" selon la radio publique, ont été évacués vers un hôpital, a-t-elle ajouté.

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), cité par l’AFP, a pour sa part précisé que des combats faisaient rage depuis plusieurs jours dans le Golan syrien, près de la ligne de démarcation. Ces combats opposent des groupes rebelles et des terroristes liés au groupe terroriste takfiriste Daech (EI).

Consultations avec le médiateur de l'ONU mardi
   
Le médiateur de l'ONU pour la Syrie, Staffan de Mistura, entame mardi à Genève des "consultations séparées" avec les protagonistes du conflit syrien dans une tentative de relancer les négociations dans l'impasse.

   Les consultations, qui devaient initialement démarrer lundi, débuteront mardi après-midi, a indiqué un porte-parole de l'ONU, Ahmad Fawzi.

de Mistura s'adressera d'abord mardi aux médias à 11H30 (09H30GMT).
   Ces consultations auxquelles participeront les représentants ou ambassadeurs des parties invitées ainsi que des experts, dureront de quatre à six semaines.

Les discussions ne seront pas menées entre les différents acteurs mais entre de Mistura, ou son adjoint, et chaque délégation afin de voir si les protagonistes "sont prêts à passer (du stade) des consultations à des négociations" basées sur le communiqué de Genève du 30 juin 2012.

Source: al-Manar, AFP, Sana

Source: Divers

04-05-2015 - 15:59 Dernière mise à jour 04-05-2015 - 15:59

 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau