SYRIE : L'ARMEE REPREND LA BASE AERIENNE MARJ AL-SULTAN

 
 

L'armée syrienne appuyée par des comités populaires a libéré la base aérienne Marj al-Sultan, les extrémistes du groupe «front al-Nosra», dont des dizaines ont été éliminés, ont reculé, a rapporté une source au sein des comités populaires.

 «La base aérienne Marj al-Sultan est libérée. Les terroristes du front al-Nosra ont reculé vers Al Salihiya. Des dizaines (…) ont été éliminés», a affirmé un L'armée syrienne reprend le contrôle de la base aérienne Marj al-Sultanreprésentant des comités populaires.

De même, l'armée a réussi à créer une zone de sécurité dans les alentours de la base aérienne. Le génie militaire a commencé à déminer la zone.

La base aérienne Marj al-Sultan est située près de la ville de Douma, à 18 kilomètres de la capitale syrienne, et représente un des fiefs du groupe terroriste «Jaish al-Muhajireen wal-Ansar» qui a prêté allégeance au «front al-Nosra».

L’armée syrienne tue 100 terroristes de «Jaish al-Fatah»

L’armée syrienne s’approche de plus en plus de la frontière turque de la province de Lattaquié, et de deux aéroports militaires occupés à Idleb, à partir de la province d’Alep.

Cette avancée réalisée plus précisément dans la province nord-est de Lattaquié s'est faite grâce à la prise par l’armée d’une série montagneuse connue sous l’appellation al-Kouz. Ce qui lui a permis en même temps de sécuriser l’autoroute Lattaquié-Kassab, coupée depuis plus de trois années, et d’avoir sous sa couverture de feu plusieurs passages frontaliers illégaux utilisés par les miliciens.

Il est question dans ce gouvernorat de la formation d’un nouveau contingent armée, supplétif des forces gouvernementales. Formé à partir des habitants, il aura pour mission de prendre en main la préservation de la sécurité des régions reconquises, a expliqué le préfet de ce gouvernorat Khodor al-Salem pour l’agence Sputnik.

Dans la province d’Alep, le sud est désormais totalement nettoyé de toute présence de la branche d’«Al-Qaïda» le «front al-Nosra» et de son allié «Ahrar al-Cham». Dans la nuit de samedi à dimanche, l’armée a repris ses 6 derniers villages. 

Cette avancée lui a permis aussi de s’approcher de deux aéroports militaires qu’elle avait perdus dans le passé : celui de Taftanaz et celui d’Abou-l-Zohour situés tous deux dans le gouvernorat d’Idleb. Le premier avait été conquis par l’Armée syrienne libre en février 2013, avant de passer entre les mains du front al-Nosra. Le second qui se trouve à l’est d’Idleb a été conquis le mois d’aout dernier par le Nosra. Trois villages seulement le séparent des forces régulières.

L’armée syrienne a en outre repoussé des attaques menées par les terroristes de «Jaish al-Fatah» contre des postes militaires dans la province de Hama. Environ 100 terroristes ont ainsi été abattus.

Mustafa al-Adel Melhem du groupe terroriste Jaish al-Izza, qui accompagnait Jaish Al-Fatah sur le terrain, a été tué. De même pour Khaled Shahwan, Ibrahim Salah Hasoud, Mahmoud Mukhtar al-Rajo et Zafer al-Bakkouri, membres de «Jaish al-Fatah».

L’armée a affronté les terroristes qui tentaient d’attaquer des postes militaires dans les villes et villages d’al-Bowida, al-Masasneh, Zilin, al-Mahroukah, Zour et al-Zalaqiyat, situé dans la campagne du Nord de Hama.

Source : divers et rédaction

15-12-2015 | 09:24
 
 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau