SYRIE : L'ARMEE VIENT D'OUVRIR L'UNIQUE ROUTE VERS ALEP

 

L'armée syrienne a brisé mercredi le siège imposé depuis deux semaines par les extrémistes de «Daech» à Alep, en rouvrant la route qui la relie au reste de la Syrie, selon la télévision officielle.

«Nos unités de l'armée ont repris le contrôle total de la route Alep-Khanasser-Ithriya-Salmiyé après avoir éliminé un grand nombre de terroristes de Daech», a indiqué la chaîne, précisant que la route serait «rouverte demain (jeudi)».

La route a été totalement sécurisée après l’avoir ratissée et y désamorcé les engins explosifs qui avaient été plantés par les terroristes.

L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) a confirmé la prise de la route. Des combats ont lieu près d'Ithriya, soit à 10 km à l'est de la route.

Plusieurs terroristes ont été tués lors du progrès de l’armée à Alep. Parmi eux figure le Saoudien Adnan al-Atawi,  connu aussi sous le nom d’Abou Salim al-Tabouki. Il était un commandant important de «Daech», transfuge du groupe terroriste «al-Qaïda». Al-Atawi était un membre éminent d’«al-Qaïda», qui avait pris part à de nombreuses activités terroristes à l’étranger pour l’organisation, en Afghanistan, en Irak et en Syrie.

En 2011, il a été arrêté par les autorités saoudiennes pour ses connexions avec «al-Qaïda» et envoyé à la prison d’Al-Salouliyah. Toutefois, il a ensuite été libéré, et a quitté d’al-Qaïda pour rejoindre le groupe terroriste «Daech». Selon les médias arabes, al-Atawi avait visité sa famille en Arabie saoudite, à plusieurs reprises, au cours des deux dernières années en dépit de son rôle dans le groupe terroriste en Syrie.

Source : agences et rédaction

04-11-2015 | 13:30
 
 
 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau