SYRIE : LA RUSSIE DEPLOIE DES HELICOS D'ATTAQUE A LA BASE NTIYAS T-4

Syrie: Les Russes ont déployé des hélicoptères d’attaque à la base Tiyas-T4
 

Selon des sources militaires israéliennes, 4-6 hélicoptères d’attaque Mi-24 V opèrent déjà à base aérienne Tiyas-T4 [1]. Cette base est située dans le centre de la Syrie, à 50 kilomètres à l’est de Homs et 60 km à l’ouest de Palmyre.

Le commandant du groupe de l’aviation russe en Syrie a découvert que si l’EI lance une offensive au sud de la ville de Homs, il y a un risque d’interruption de la principale voie de communication de l’armée syrienne, c’est à dire sur le segment Homs- Damas de l’autoroute M5, la privant ainsi de réserve. L’EI a été contraint de retirer une partie de ses combattants dans la zone de Palmyre.


L’armée syrienne a donc été encouragée par les Russes à créer un dispositif de défense au sud de Homs et à lancer une action offensive dans la zone de Palmyre. En raison de la courte distance qui sépare la base à la fois de Homs et de Palmyre, les hélicoptères Mi-24 V ont une mission d’appui de feu à l’offensive terrestre de l’armée syrienne dans les deux directions (Homs et Palmyre). Les hélicoptères Mi-24 V sont arrivés directement de la Russie ou ont été redéployés à partir de la base aérienne de Hmeymim (dans l’ouest de la Syrie). Le déploiement des hélicoptères d’attaque russes à la base aérienne Tiyas -T4 vise à raccourcir le temps d’intervention contre les rebelles islamistes.

Dans une conférence de presse à la base aérienne de Hmeymim, le Major général Igor Konashenkov a confirmé que le bombardement intense de ces deux derniers jours par les avions Su-24 M et Su-25 et les hélicoptères d’attaque Mi-24 V, dans la région de Hama et Homs, ont déjoué le plan d’offensive des terroristes islamistes. La base aérienne de Tiyas-T4 est le siège des escadrilles 5 et 827 de l’armée syrienne, équipées d’environ 22 avions de combat (chasse MiG-25PDS, reconnaissance MiG-25RBT et bombardiers tactiques Su-22M-4).

La base aérienne dispose d’une défense AA, composée de batteries de missiles AA de type de S-75 et S-125. Les radars de surveillance de l’espace aérien autour de la base aérienne sont russes, de type P-12/18, P-35/37. Pour diriger la précision en cas de conditions météorologiques difficiles et pendant la nuit, c’est un radar RSP-7 qui est utilisé.


L’hélicoptère Mi-24 V utilise souvent comme variante dans son armement 6 blocs de roquettes UB-32, avec chacun 32 roquettes S-5M, et un canon à bord. Se basant sur sa capacité à créer l’effet de surprise en volant à très basse altitude et à grande vitesse (300 km / h), le Mi-24 V est presque impossible à abattre par les armes utilisées par l’infanterie à cause de son blindage. En outre, contre les missiles portables sol-air (MANPADS) [2], il est équipé de lanceurs de pièges thermiques.

Le Mi-24 V est capable de mener des opérations de combat par temps de nuit. Pour la navigation de nuit, la détection des cibles au sol et le guidage de ses systèmes d’armes, le Mi-24 V est doté de capteurs FLIR montés dans le nez de l’hélicoptère.


L’équipement optoélectronique contient deux éléments distincts qui sont constitués d’une caméra de télévision pour le jour, avec un télémètre laser pour le guidage des armes, et d’une autre caméra qui capture l’empreinte thermique, utilisée pendant la nuit.


 

Source: Debka Files, traduit par Réseau International

 

Source: Sites web

13-11-2015 - 19:40 Dernière mise à jour 13-11-2015 - 19:40 | 367 vus
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau