SYRIE : LES ARMEMENTS RUSSES ONT MODIFIE LA DONNE EN FAVEUR DE L'ARMEE

Independent: les armements russes ont bouleversé la donne en Syrie
 

Les armes les plus modernes et le matériel militaire russes ont permis à l’armée gouvernementale syrienne de prendre l’avantage sur le groupe terroriste Daech et d’inverser le cours de la guerre qui fait rage en Syrie, rapporte le journal britannique Independent.

L'armée syrienne, rappelle le journal, a perdu en cinq ans plus de 60.000 combattants. Récemment encore, son avancée était au point mort. Les technologies militaires russes mises à disposition de la Syrie ont sans aucun doute permis de réduire sensiblement les pertes en vies humaines résultant du conflit, souligne l'Independent.

De son côté, le gouvernement syrien se dit impressionné de la qualité des chars T-90 livrés par la Russie en fin d'année dernière, fait remarquer le journal. Le système de protection active, dont les chars russes sont équipés, permet de modifier la trajectoire des obus de l'ennemi, même s'ils ne se trouvent qu'à quelques mètres du véhicule. En outre, les radars et les systèmes de capteurs russes jouent un rôle majeur dans le renseignement militaire sur le terrain, notamment dans les régions montagneuses au nord-ouest du pays, souligne le quotidien.

Les spécialistes russes envoyés en Syrie forment leurs collègues syriens aux manœuvres militaires dans le contexte urbain et dans les zones montagneuses de la région. Alors qu'au départ, l'armée syrienne ne cherchait à reprendre que Palmyre contrôlée par Daech, les experts russes ont réussi à la convaincre de mener une opération militaire au nord du pays dans le but d'empêcher les terroristes de recevoir du pétrole depuis la province d'Alep et le territoire turc, écrit le journal.

En dépit des beaux discours proférés par l'Arabie saoudite, qui a créé récemment une "coalition contre le terrorisme", son aptitude opérationnelle laisse à désirer, relève The Independent. En revanche, l'armée syrienne, épaulée par l'Iran et le groupe Hezbollah, a réussi ces derniers temps à faire des progrès considérables dans des combats éprouvants, notamment aux alentours de la ville d'Alep.

La Syrie est le théâtre d'un conflit armé depuis mars 2011. Selon l'Onu, dont les dernières statistiques remontent à 18 mois faute de données, cette guerre a déjà fait plus de 250.000 morts et poussé des millions de personnes à l'exil. Les troupes gouvernementales syriennes combattent des groupes terroristes dont les plus dangereux sont l'Etat islamique et le Front al-Nosra.

En l'absence d'un front unique anti-Daech, plusieurs forces luttent contre ces groupes djihadistes, qu'il s'agisse des troupes gouvernementales syriennes et irakiennes, de la coalition internationale conduite par les Etats-Unis (qui se limite pour le moment à des frappes aériennes) et des combattants kurdes Peshmergas, ainsi que des groupes libanais et irakiens.

Les forces aériennes russes ont lancé une opération militaire contre les terroristes en Syrie le 30 septembre 2015, à la demande du président syrien Bachar el-Assad.
 

 

Source: Sputnik

27-02-2016 - 14:40 Dernière mise à jour 27-02-2016 - 14:40 | 598 vus

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=288902&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau