SYRIE : LES TERRORISTES CHASSES DE HASSAKE PAR L'ARMEE ET LES KURDES

 

 

Le groupe extrémiste «Daech» a été chassé mardi de la ville syrienne de Hassaké après plus d’un mois de combats contre l’armée syrienne et les forces kurdes, rapporte une ONG syrienne.

«L’Etat islamique (EI) a été chassé par l’armée de Zouhour, dernier quartier où il était présent à Hassaké, et ses combattants ont été repoussés jusqu’à la périphérie sud de la ville», a indiqué le soi-disant «Observatoire syrien des droits de l’Homme» (OSDH).Syrie: «Daech» chassé de la ville de Hassaké par l’armée et les Kurdes.

Dimanche, l’armée syrienne et les forces kurdes avançaient à Hassaké, les extrémistes de «Daech» étant désormais confinés dans deux petits secteurs de cette grande ville du nord-est de la Syrie, selon les médias officiels.

«Daech» avait lancé une offensive contre la ville le 25 juin, s’emparant de plusieurs quartiers avant que l’armée syrienne et les forces kurdes ne lancent une contre-offensive pour reprendre Hassaké.

Avant la conquête par «Daech» d’une poignée de quartiers du sud de Hassaké, le contrôle de cette ville était, depuis le début du conflit syrien en 2011, partagé entre l’armée syrienne et les combattants kurdes des YPG (Unités de protection du peuple kurde).

Samedi, «l’OSDH» avait affirmé que «les YPG contrôlaient désormais 70% de la ville, l’armée 20% et Daech 10%».

La ville de Hassaké est le chef-lieu de la province éponyme, où les habitants sont arabes, kurdes, turkmènes ou assyriens notamment.

Source: agences et rédaction

28-07-2015 | 15:20
 
 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau