SYRIE : LES TERRORISTES S'ENTRETUENT

 

Nov 11, 2015 16:41 UTC  

IRIB- Les Cheikhs wahhabites sont passés en action, réagissant à l’intensification des divergences et des conflits sanglants entre les groupes terroristes qui s’entredéchirent dans le Sud de la Syrie.

Ahmed Al-Siasaneh, un cheikh wahhabite, est arrivé, secrètement, via la Jordanie, dans la cité d’Ach-Chadjareh, à Deraa, en Syrie, afin d’apaiser le conflit qui oppose le groupe terroriste du « Front Al-Nosra » aux terroristes de la « Brigade des martyrs de Yarmouk ». Le déplacement de ce cheikh wahhabite met en évidence l’hostilité des cheikhs wahhabites et des commandants terroristes vis-à-vis de la nation syrienne. Les revers en série des groupes terroristes face à l’armée syrienne ont donné lieu à des affrontements sanglants entre les terroristes. Il n’est plus caché à personne que les cheikhs wahhabites résidant dans les hôtels en Arabie saoudite, en Jordanie et en Turquie, font tout pour attiser le feu des violences à Deraa en émettant les fatwas différentes qui incitent au massacre des Syriens. Les terroristes de la « Brigade des martyrs de Yarmouk » ont éliminé une cinquantaine de commandants du groupe terroriste du Front Al-Nosra rien qu’en un mois et ont enlevé près de 300 autres. L’Arabie saoudite avait déjà envoyé différents cheiks dont Mohammed Al-Arifi et Adnan Al-Arour pour qu’ils procèdent à une médiation entre les terroristes, actifs dans la cité d’Ach-Chadjareh, à Deraa.
 
 
 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

Nanita
  • 1. Nanita | 12/11/2015

Ces cheikhs n'ont que le titre, ils n'ont ni le savoir ni l'autorité morale de véritables guides de consciences. Ils finiront comme tous les traitres à leur nation et à leur religion dans les poubelles de l'histoire.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau