SYRIE : LES TROUPES DE CHOC RUSSES EN ACTION CONTRE LES TERRORISTES

Syrie : Les troupes de choc russes entrent en action contre les djihadistes

 
 

00-russian-naval-infantry-21-11-12

L’infanterie de marine russe, communément appelée “la Mort Noire”

BREIZATAO – ETREBROADEL (18/09/2015) La Russie a accru l’intensité de son engagement en Syrie, après avoir déployé dans un premier temps une nouvelle base aérienne près du port de Tartous. Ce sont à présent les redoutables fusiliers marins russes – surnommés “la Mort Noire” – qui sont entrés en action contre les djihadistes de l’Etat Islamique.

Déploiement de l’infanterie de marine russe

Des véhicules russes R-166-0,5 à signal à haute-fréquence ont été identifiés alors qu’ils évoluaient sur l’autoroute 4 reliant Homs à Alep. Ces véhicules, appelés “quartier-général mobile” étaient accompagnés de transports de troupe BTR-82 avec à leur bord des fusiliers marins russes. Les R-166-0,5 permettent d’établir des communications avec des forces engagées sur un champ de bataille sur une distance pouvant atteindre 1 000 kilomètres.

Ces systèmes de communication sont résistants aux brouillages électromagnétiques, ce qui permet aux troupes russes opérant profondément en territoire syrien d’informer leurs commandants situés sur la base de Lattakié, de recevoir des ordres, du renseignement et même des vidéos prises par des drones ou des avions.

Un autre élément présent sur le véhicule est une antenne contenue dans un cylindre, laquelle peut être déployée jusqu’à 15 mètres de hauteur.

Les véhicules R-166-0,5 sont une des composantes du dispositif opérationnel russe, aussi n’auraient-ils pas été déployés sans que des mouvements de troupes sur longue distance ne soient en cours. L’apparition de ces véhicules sur le théâtre syrien permet d’éclairer les intentions de Moscou.

Pont aérien

Hier, l’armée syrienne a reconnu avoir utilisé de “nouveaux types d’armes” fournies par la Russie, marquant le renforcement du soutien russe au gouvernement syrien. Une source du ministère de la Défense syrien a indiqué à Reuters (lire ici) que “de nouvelles armes – et de nouveaux types d’armes – sont livrés” et qu’elles sont “extrêmement précises et efficaces”. Les forces armées syriennes ont commencé à les utiliser ces dernières semaines après avoir été entraînées ces derniers mois. “Nous pouvons dire que ce sont des armes de tous les types, que ce soit au sol ou dans les airs”.

Parmi ces livraisons, on compterait l’hélicoptère MIL-28 (nom de code Otan “Chaos”), capables de détruire la plupart des chars de type US actuellement en possession des djihadistes de l’Etat Islamique.

Le Pentagone (lire ici) estime que ces dernières 48 heures, 15 vols de transport opérés par l’avion géant Antonov-124 (nom de code Otan “Condor”) ont eu lieu sur le site de la nouvelle base aérienne de Jableh, près de Lattakié.

L’Antonov 124 est le deuxième plus gros avion du monde et peut transporter 150 tonnes de charge et peser jusqu’à 400 tonnes au décollage. Voici un documentaire sur les capacités hors normes de cet appareil :

Grâce à ce pont aérien et au débarquement de matériel constant qui se déroule dans le port de Tartous, les services de renseignement militaires américains estiment que la Russie a, à cette heure, déployé au moins 6 chars T 90 de 3ème génération (voir ici). Ce dernier est le char de combat standard de l’armée russe. On compte aussi 35 blindés transports de troupe et 15 pièces d’artillerie.

Implication de la 810ème Brigade d’infanterie de marine

Les unités actuellement déployées appartiennent à l’infanterie de marine russe, appelée communément “la Mort Noire”. Les fusiliers marins russes sont des troupes de choc pouvant être rapidement déployées dans le but de s’emparer de points stratégiques avant d’être soutenues par des renforts conventionnels.

L’effort russe actuel à Jableh, près de Lattakié, vise à permettre l’accueil d’au moins 1500 personnels (source). Le déploiement de fusiliers marins pose nécessairement la question de l’arrivée prochaine, ou non, d’autres unités de l’armée russe en charge de soutenir l’effort.

Pour l’heure ont été identifiés des fusiliers marins de la 810ème Brigade de Marine intégrée dans la Flotte de la Mer Noire, elle-même stationnée en Crimée (lire ici). Cette brigade compte environ 2000 hommes et est composée de deux bataillons d’infanterie de marine (880ème et 382ème bataillons), d’un bataillon de parachutistes de marine (881ème bataillon), d’un bataillon de reconnaissance (888ème bataillon), d’une batterie d’artillerie (1613ème batterie), d’une batterie de défense anti-aérienne (1619ème batterie).

Le journal britannique “The Guardian” a indiqué qu’un premier convoi russe était en route vers Hama, non loin de Tartous (source).

http://breizatao.com/2015/09/18/syrie-les-troupes-de-choc-russes-entrent-en-action-contre-les-djihadistes/


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau