SYRIE : LES USA LANCENT LES SOUDIENS DANS LA BATAILLE CONTRE LES RUSSES

Les USA envoient des Saoudiens contre les Russes dans la bataille


Le 7 novembre 2015 – Source Deutsche Wirtschafts Nachrichten

La situation en Syrie pourrait dégénérer du fait d’un engagement plus fort que prévu de l’Arabie saoudite pour les groupes rebelles. Les observateurs disent que les Saoudiens sont fous. Pourtant derrière l’engagement pourraient se cacher les services secrets américains, qui essaieraient d’entraver les Russes.

Le ministre saoudien des Affaires étrangères Adel al-Jubeir à la conférence de Vienne. 23 octobre Foto dpa

 

Selon des sources initiées, les avancées de l’armée syrienne soutenues par la Russie ont été plus lentes que prévu en raison de l’aide militaire de l’Arabie saoudite aux rebelles. Cette assistance aurait considérablement augmenté récemment, c’est ce qu’ont dit deux personnes proches du gouvernement de Damas à l’agence de presse Reuters. «Les Saoudiens sont devenus fous et escaladent jusqu’à l’extrême», a déclaré l’un d’eux. La source a souligné que ce sont des missiles TOW antichars de fabrication américaine qui auraient contribué pour l’essentiel à stopper l’avancée dans la région de Sahl al-Ghab. La deuxième source a déclaré que le soutien du royaume s’était entretemps «intensifié à un niveau encore jamais atteint».

L’armée syrienne a lancé plusieurs offensives avec le soutien de la Russie, de l’Iran et de la milice radicale islamique du Hezbollah dans l’ouest de la Syrie. On ne sait pas cependant dans quelle mesure cette offensive est une réussite.

L’Arabie saoudite est le plus proche allié des Etats-Unis dans la région. Le président américain Barack Obama s’est entendu avec le président russe Vladimir Poutine afin de lutter ensemble contre l’IS. Cette décision butte sur la résistance de l’armée américaine, des services de renseignement et des néo-conservateurs. Ils essaient manifestement en arrière-plan de torpiller un succès russe. Obama est à la fin de son mandat un canard boiteux, les services de renseignement jouent dans la politique étrangère depuis longtemps et de façon incontrôlée le rôle d’un état dans l’état.

L’Arabie saoudite prend part officiellement aux négociations avec la Russie et les États-Unis, cependant elle finance depuis des années les terroristes au Proche-Orient et a maintenant intensifié son soutien aux rebelles à ne surtout pas identifier. Les Saoudiens veulent avant tout empêcher que l’Iran prenne de l’importance.

Dans ce contexte, le crash d’un avion de passagers russes sur le Sinaï soulève de nombreuses questions. Vendredi le président russe Vladimir Poutine a aussi déclaré que l’avion a pu être abattu par une bombe. Qui pourrait avoir intérêt à un attentat demeure mystérieux. Cependant comme le caractère trouble de la situation l’indique, il y a de nombreuses parties qui pourraient provoquer les Russes. Pour le 11 Septembre 2001, le groupe terroriste al-Qaïda mené par le natif d’Arabie saoudite Oussama ben Laden était responsable [selon le récit officiel, NdT].

Le président russe Vladimir Poutine avait essayé d’inclure les Saoudiens dans l’alliance. Il a récemment rencontré le ministre des Affaires étrangères saoudien Adel al-Jubeir. Mais à Riyad une lutte de pouvoir fait rage : les chefs religieux radicaux ont appelé au jihad contre la Russie. La famille royale wahhabite est par ailleurs dans un conflit de génération. On ne sait pas quelles forces vont finir par avoir le dessus.

Poutine a eu une conversation téléphonique vendredi avec le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi ainsi que la présidence égyptienne au Caire l’a annoncé. Les deux parties ont convenu de renforcer «la coopération bilatérale» pour assurer la sécurité des touristes russes en Egypte et consolider les mesures de sécurité pour les avions russes.

Traduit par Jérôme, édité par jj, relu par Literato pour Le Saker Francophone.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau