SYRIE : QUE FAIRE FACE AU SUPER TRIANGLE IRAN/HEZBOLLAH/RUSSIE?

info

Nov 04, 2015 18:00 UTC  

IRIB- Quels sont les messages militaires que contient la récente visite du chef d'état major interarme saoudien en Turquie? la Turquie d'Erdogan, bien ancrée dans sa politique syrienne après la victoire de l'AKP, considère le maintien d'Assad au pouvoir comme une défaite historique.

le chef d'état major saoudien , le général Abdel Rahman Ben Saleh Al Baniyan s'est recemment rendu en Turquie dans le cadre d'une visite imprévue. ni le gouvernement d'Ankara ni celui de Riyad n'ont expliqué les raisons de cette visite mais cette dernière ne pourrait passer inaperçue dans le contexte où la région de l'Asie de l'ouest est particulièrement tendue et que l'Irak , la Syrie et le Yémen sont le théâtre de très rapides évolutions. c'était le chef d'état major de l'armée turque qui a accueilli son homologue saoudien. Mais quels pourraient être les objectifs de la visitede Ben Saleh à Ankara?

1 Coordinations militaires

le voyage d'un commandant armé de haut rang dans un pays tiers ne peut que contenir des messages militaires surtout quand il s'agit d'un Etat comme l'Arabie saoudite, d'habitude timide dans ce domaine. la Syrie est le principal dossier qui pourrait demander des deux parties des efforts conjoints et de la coordination. les frappes russes ont affaibli les milices pro Riyad et pro Ankara. et il faudrait les secourir. au Yémen auyssi, l'Arabie a besoin d'être assisté par une armée digne de ce nom et celle de la Turquie en est une . ceci étant, les turcs iraient difficilement s'engager militairement au Yémen. leur aide se réduirait à des conseils militaires

2 Faire front commun contre l'Iran

la visite en question pourrait également avoir une portée politique . Assad et son maintien au pouvoir signifie la défaite cuisante de Riyad et de Ankara. il conviendrait donc pour les deux acteurs de surmonter les divergences au sujet des Frères musulmans ( dont Erdogan est un grand soutien) et mêmes celles liées à l'Egypte et de parvenir à faire un front commun contre l'Iran et ses alliés. selon Debka, le site proche des milieux de renseignement de l'armée israélienne, Riyad aurait financé à hauteur de 17milliards de dollars la campagne électorale d'Erdogan.  les analystes évoquent le possible plan militaire saoudo turc consistant à coordonner de nouvels efforts militaires contre l'alliance Iran/Russie/Hezbollah/Syrie . La Russie est un adversaire puissant dont les frappes finiront tôt ou tard par démanteler les milices terroristes d'où la nécessité d'unir tous les efforts, de faire durer les conflits au sol pour affaiblir la Russie et ses alliés.  Il se peut meme que l'axe Riyad Ankara Doha soient amener à intervenir directement dans le conflit ce que siulignait il y a quelques temps le mae qarari. Les Etats Unis s' etant gardé de toute ingérence directe en Syrie c'est par le biais des alliés arabes que Washington devra armer les terroristes. Riyad dit avoir livré plus ee 13000 missiles taw aux terrorisres. Les saoudiens et leurs alliés iront ils s' engager directement dans le conflit pour faire face au triangle Iran Russie Hezbollah? 

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau