SYRIE : VERS UNE CONFRONTATION RUSSIE/OTAN ?!

 
Confrontation Russie/OTAN, en perspective?!!!

Confrontation Russie/OTAN, en perspective?!!!

Oct 19, 2015 18:32 UTC  

IRIB- Le coup porté par la coalition Russie-Iran aux forces, dirigées par les Etats-Unis, en Irak et en Syrie, a, gravement, terni l'image et le crédit des Etats-Unis.

Le think thank américain souligne le revers des forces de la coalition, dirigées par les Etats-Unis, en Irak, afin de libérer les villes encerclées par Daech, revers qui a porté atteinte au crédit des forces américaines, qui prétendent soutenir l’Irak. Le centre de recherche sur la guerre, aux Etats-Unis, analyse les dernières évolutions, en Syrie, avant d’ajouter que les activités militaires russes, en Syrie, font partie d’un affrontement plus grand entre la Russie et l’OTAN. les opérations militaires russes visent à augmenter le pouvoir du gouvernement de Bachar al-Assad, et ce, alors que la Russie a violé l’espace aérien turc, en faisant de l’ombre aux drones américains, qui mènent des opérations de reconnaissance, en Syrie. La Russie a tiré des missiles, de type croisière, depuis la mer Caspienne, contre la Syrie, missiles, qui ont traversé le ciel irakien, et ce, sans l'autorisation des Etats-Unis. Il s' agit là d'un grand défi, à l’encontre de l’OTAN. Et le Think-Thank d'ajouter : la Russie tente d’intensifier ses efforts, en Syrie, afin d'obtenir le soutien de certains alliés des Etats-Unis, comme la Jordanie et Israël.

Par ailleurs, la Russie se montre, en tant que garant de la sécurité, au Moyen-Orient, et cela prouve que ce pays ne tient pas compte de la coalition, dirigée par les Etats-Unis. La Russie est décidée à déployer ses forces, non loin des frontières afghanes, là où les Etats-Unis  se préparent à prolonger leur présence militaire. "En contrepartie, la Russie est décidée à déployer ses hélicoptères de combat, au Tadjikistan. La mesure n'est pas passée inaperçue par l'Etat, qui, lors de sa réunion de l’OTAN du 8 octobre, a décrété un renforcement de son contingent, en Turquie, pour protéger ce pays. Tout porte à croire que Vladimir Poutine, le Président russe, cherche à exposer sa puissance militaire, dans les republiques de l’ex-URSS, tout en rivalisant avec les Etats-Unis, au Moyen-Orient.

Poutine projette de créer un groupe conjoint, avec l’aide du Tadjikistan, façon d'avoir à l'oeil les républiques de l’Ex-URSS. L'Afghanistan offre, en effet, une opportunité, pour faire avancer ses objectifs, face à l’Occident. La Russie, en menant des frappes aériennes, en Syrie, essaie d'exercer davantage de  pressions sur les Etats-Unis et leurs alliés, pour leur faire accepter la nouvelle coalition anti-Daech.

Les forces de la coalition pro-américaine ont du mal à nettoyer la ville de Ramadi de la présence  des terroristes de Daech, ce qui portera atteinte au crédit des forces américaines, qui soutiennent l’Irak . Dans ce contexte,  la Russie et l’Iran s'occupent à concurrencer la coalition, dirigée par les Etats-Unis, en Irak.

On ne sait pas si la réaction de l’OTAN pourra contrer l’offensive russe, en Syrie. Surtout, que  la montée du soutien russe au gouvernement de Bachar al-Assad, ainsi que les opérations contre les terroristes du Front Al-Nosra, font partie du plan de la Russie, destiné à créer une coalition Irano-russe, qui projette de s'élargir. Voici ce que compte faire Moscou, pour agrandir sa coalition: 

La présence du navire "Alexandre Tachenko", en provenance de la Russie, qui se trouve à l’Est de la Méditerranée, et dans le port de Tartous, où la Russie a une base navale.

La Russie a tiré, le 7 octobre, sans préavis, des missiles de croisière, depuis la mer Caspienne, vers la Syrie, en passant par le ciel de l’Iran et de l’Irak.

Il existe des rapports vagues, sur le lieu de l’impact de ces missiles.

La Russie a fait état de la livraison d'hélicoptères de combat et de transport, au Tadjikistan.

Le gouverneur de la Tchéchénie, Ramazan Ghadiraf, a demandé au Président russe, Vladimir Poutine, d’envoyer les forces partisanes russes-tchétchènes, en Syrie, pour lutter contre le groupe Daech, et il y a 3 semaines, le président russe a demandé la création de bases russes, en Biélorussie.


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau